Contemplation

Absorbée par la contemplation de leur traits si parfaits, elle ne s'était pas rendue compte de ce qu'ils étaient, réellement...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Alan Linard [Vampire]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alan Linard
Admin Sociopathe-pervers-sadique
avatar

Masculin Nombre de messages : 538
Age : 24
Clan || Meute || Famille : Clan Negens
Âge rpg : Trop vieux pour être comptabilisé ...
Métier : Buveur de sang// Modo Tout Puissant
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Alan Linard [Vampire]   Mar 6 Jan - 0:00

:: Alan Linard::
(1886 - 1914)




  • Nom : Linard.
  • Prénom : Alan.
  • Surnom : Les surnoms qu'il a , jusqu'avant sa renaissance , porté sont inutiles.
  • Nationalité : Française.
  • Âge : 18 ans, l'âge de sa mort, sinon, à ce jour, on lui compte au moins une centaine d'années.
  • Race : Vampire.
  • Clan : Aucun, du moins, pour le moment.


  • Caractère physique : Commençons depuis le début : étant donné qu’Alan est issu d’une famille assez pauvre, même si cela remonte à il y a fort bien longtemps, il préfère rester sobre dans sa façon de s’habiller. En effet, sa garde robe, malgré sa prestance de vampire, n’est pas si remplie et pas si somptueuse. Assez grand, mesurant à peu près 1m85, il arbore la plupart du temps une longue veste noire en cuir, lui tombant jusqu’aux mollets. Sinon, il s’habille pour être le plus à l’aise possible : sweet à capuche, jeans noirs, rangers. Si l’occasion doit se présenter, il sait tout de même rester « classe ». Costard cravate, et parfois un chapeau pour faire plus gentleman.

    Pour approfondir, Alan est assez svelte, dû à son entrainement militaire. Son visage possède des traits fins, ses cheveux coiffés en bataille sont d’un noir corbeau. Ses yeux, avant sa transformation étaient d’un vert émeraude, un vert que l’on n’a pas totalement l’habitude d’apercevoir. Comme la couleur de ses yeux, de nos jours, sont rouges à cause du sang humain, ingurgité tout au long de ces dernières années, et qu’il ne les aime pas, depuis l’invention des lentilles de couleurs pour les yeux, il en profite et s’approprie la couleur de « ses anciens yeux ».
    Grâce à son joli minois français, exotique pour certains américains, il a su en faire tomber plus d’uns/unes
    .


  • Caractère mentale : Mentalement, Alan est une personne assez complexe : dû à son trouble de la personnalité, il est considéré comme fou, or, il pense que tout cela est dû au surnaturel. Quand son frère est mort, Alan pensait qu’il était venu « en lui », pour ne faire plus qu’un, pour que leur fraternité ne fasse plus qu’un, malgré la mort de ce dernier. Même s’il fait passer ceci pour une forte fraternité, il est tout de même atteint par la folie : bipolaire, il passe souvent d’un état à un autre sans vraiment trop savoir pourquoi. A cause des horreurs de la guerre, ou même de tout ce qu’il a vécu dans la vie, il ne pense pas un jour retrouver la raison et s’affiche en tant que fervent adorateur du mal. Sadique dans ses moments de démences, s’il trouve que l’une de ses victimes mérite de souffrir, alors, il se délectera de la souffrance de sa proie en la torturant avec machiavélisme.

    Sur le plan des sept péchés capitaux :



    L’avarice : L’argent, il n’y a pas d’autres mots, il s’en fout complètement. De toute façon, s’il veut quelque chose, il pourra l’obtenir sans problème.



    La luxure : Parlons-en… On peut supposer que c’est le péché qui lui convient le mieux. En tant que vampire, la luxure est une activité qu’il pratique le plus souvent.



    La gourmandise : Il fût un temps où il savait savourer les plaisirs de la vie tel que celle de manger un bon repas. Or, maintenant, le goût de chaque aliment n’existe plus sur ses papilles. La seule chose qui le tient en vie, c’est le sang. L’odeur du sang. Le goût du sang. La vue du sang. Le touché du sang. Le bruit du sang couler dans sa gorge. Pour ce qui est des achats, tout comme l’avarice, s’il a besoin de quelque chose, il peut toujours l’obtenir.



    L’envie : L’envie… Qui n’a jamais rêvé de posséder ce que les autres ont, alors que nous, nous ne l’avons pas ? L’envie. Oui, il a envie de pratiquement tout ce qui touche aux sentiments. Il n’a jamais réellement connu ce que c’est que d’être une famille, la seule chose qui le rattachait à ses parents, ses frères et sœurs, se fut son frère jumeau. Oui, l’envie. L’envie de connaitre cette flamme qui anime chacun des êtres humains sur terre. Cette flamme qui est animée par l’amour.



    La paresse : Pas du tout paresseux, il préfère bouger plutôt que de rester sur place. Longtemps enfermé, il ne supporte plus de rester sans rien faire. Quitte à glandouiller, autant le faire avec des amis, mais, si on en a pas…



    L’orgueil : Bien sur qu’il est orgueilleux ! Comme n’importe quel vampire ! Fière d’être ce qu’il est et de ce qu’il a vécu, il le fait bien savoir.



    La colère : No comment. Voir plus haut. Ses excès de colère sont fréquents
    .



  • Histoire : France, 1886. C’est durant le courant littéraire du réalisme que le jeune Alan Hyppolite Perrin Linard naquit. Or, le jeune bambin ne naquit pas tout seul : en effet, sa mère, en plus de lui donner naissance, elle laissa aussi sortir une autre petite tête, un autre petit garçon, Alec Jérome Constantin Linard. Né dans un petit village près de la grande capitale qu’est Paris, il était déjà entouré de trois frères et quatre sœurs. La vie à Paris, à cette époque là, n’était pas facile pour tout le monde et surtout pour le monde ouvrier. Les Linard étaient ouvriers de père en fils, voir même de mère en fille, et avec la seconde Révolution Industrielle, les mineurs se retrouvaient avec de moins en moins de travail. Heureusement pour la famille Linard, le travail ne manquait pas et la mine dans laquelle ils travaillaient était restée ouverte, une chance inouïe d’ailleurs. Alan grandit donc dans une famille de mineurs, ce qui voulait dire qu’il ne serait jamais riche, entouré de choses luxueuses, jamais la nourriture serait en abondance et il récupérerait toujours les affaires de ses frères et sœurs.



    Jusqu’à l’âge de 5 ans, son frère et lui avaient réussit à éviter de descendre dans le ventre répugnant de la mine, qui, chaque jour, recrachait des victimes, mortes ou vivantes. Ils descendirent donc un lundi 16 mars 1891 dans les entrailles de la bête. Ensemble, même s’ils étaient jeunes, ils faisaient un merveilleux travail. Les jours, les mois et les années passèrent et les deux garçons avaient déjà 9 ans. Lors d’une sortie à la mine, il y eut des précipitations. Au départ, la pluie tombaient lentement, petites gouttes par petites gouttes, puis, elle se mit à s’accélérer jusqu’à ce que la pluie se transforme en torrent. L’eau pénétra vite à l’intérieur de la mine, provocant ainsi des éboulements et suite à ces événements, le frère du jeune Alan. Le corps rapporté à la famille, celle-ci vécue un deuil relativement court et passa très vite à autre chose. Depuis ce jour, Alan se renferma sur lui-même, continuant à exécuter la tache qui lui était donnée, sans même qu’il n’ait décidé, bien avant sa naissance.



    Quelques années plus tard, les parents s’aperçurent qu’Alan souffrait d’un trouble de la personnalité et ceci, depuis la mort de son jumeau. Tantôt agressif, tantôt simplet, la famille Linard ne savait que faire de cet aliéné. La seule chose qu’ils trouvèrent à faire, c’est d’enfermer le garçon au sous-sol et parfois, l’attachèrent même à cause de ses excès de colère.



    Mais la guerre arriva bien vite et les enfants de la famille Linard furent appelés à contribuer à cette guerre, par patriotisme. Comme Alan faisait toujours partit de la famille, il devait aussi partir faire la guerre. Les parents, malgré rustiques et peu compréhensifs, ne voulaient tout de même pas que leur fils cadet, même « fou », parte aussi. Ils eurent beau plaider la folie, leur fils dû tout de même partir. Sans trop comprendre, et après des années d’enfermement au sous-sol, Alan se retrouva tout d’un coup dehors nez à nez avec une humanité vengeresse. Il entra dans compagnie et retrouva plusieurs jeunes de son âge. 1914 est la guerre faisait déjà rage, arrachant les enfants aux parents. Des civiles tués, des familles détruites et tout ceci en moins de quelques mois.



    Envoyé dans les tranchées le jour de son anniversaire, Alan avait déjà 18 ans, et à cette époque-là, on est déjà un homme. Retranché avec 4 autres soldats, ils apprirent vite à se connaitre et Alan, retrouvant goût à la lumière et au bien fait du vent malgré la guerre, se détacha petit à petit de sa double personnalité, laissant son frère partir se reposer loin de cette première guerre mondiale. Après plusieurs jours d’entente et d’amitié, Alan vit, un à un, ses camarades tomber au champ d’honneur. Bientôt, il se retrouva seul face aux Allemands et la folie le reprit : il se mit à bombarder chaque Allemand qui passait, à les viser dans les jambes ou les bras pour les faire souffrir un maximum et tout ceci, avec un sourire à la limite du satanisme.



    Après quelques mois de guerre, il fût envoyé en maison de repos, pour avoir une nourriture plus saine et vivre pendant quelques jours dans un cadre de vie plus saine. De retour à Paris et transformé, Alan profita des lieux aménagés pour les soldats pour profiter de leur temps libre afin d’oublier ne serait-ce que pour un temps, la guerre. Pour lui commença une vie de débauche, une vie qu’il n’avait jamais connu : sexe, alcool, cigarettes et même produits illicites. Il enchaînait les bars en se résignant à rester celui qu’il avait été au combat : un homme sans peur, déterminé et sadique. Bientôt son mandat était terminé et il devrait bientôt retourner à la guerre, mais cela ne le dérangeait pas, il avait apprit à aimer tuer. Il se remémorer aussi, chaque soir, la sensation de tuer chaque soldat ennemi, leurs cris, leurs pleurs, leur désespoir.



    Le dernier soir de son mandat, il se réveilla aux côtés d’une étrange créature, sûrement un homme, mais d’une telle beauté, d’un tel charme qu’on aurait cru voir une femme. Ses cheveux blonds, longs glissaient le long de ses épaules dénudées. Même dans le noir, on pouvait apercevoir le bleu clair de ses yeux, un bleu qu’Alan n’aurait jamais pu imaginer. Nez à nez avec cet étrange personnage, il fronça les sourcils, sans comprendre comment il avait pu entrer. L’homme le regarda, un léger sourire aux lèvres et lui caressa le visage en lui murmurant :



    « - Humain, tu as vu l’horreur de la guerre, tu as vu l’horreur des hommes mais moi, j’ai vu la vie que tu menais. Ton destin est tout autre, tu ne dois pas te laisser compromettre par ces autres. Rejoins-moi, rejoins la force des miens et tu verras… Ta vie sera tout autre. Les plaisirs de la vie sont plus accessibles que tu ne le penses… ».



    Sur ces mots, l’homme s’approcha d’Alan et, s’en lui laisser le choix, planta ses crocs dans son cou. Alan tressaillit : lorsque l’on dit que quand on meurt, on voit souvent défiler notre vie sous nos yeux, et bien, ces quelques mots avaient prit un tout autre sens pour lui. Ce n’était pas sa vie qu’il avait vu défiler sous ses yeux, mais la vie de tout ceux qu’il avait aimé, tout ceux qui étaient morts ; son frère jumeau et ses camarades de tranchées.



    Laissé pour mort dans sa chambre, il revint à la vie quelques jours plus tard, changé. Il décida tout de même de continuer à faire la guerre mais s’aperçu très vite qu’il avait besoin de quelque chose pour survivre : du sang frais humain. Avec discrétion, il venait dans la nuit tuer ses ennemis en buvant leur sang. Apeurés et désorientés, les Allemands priaient pour que la guerre s’arrête que ce monstre ne vienne plus les tuer dans leur sommeil.



    1918, la guerre prit fin avec un traité et Alan pût rentrer chez lui. Il n’était plus que le seul survivant sur tous ses frères. Ses sœurs, restées à la maison pour aider leur mère, n’avait pas trop eue à supporter les méfaits de la guerre. Leur père était revenu, triomphant quoique attristé par la perte de ses fils. Mais quand les parents et les sœurs virent qu’Alan n’était que le seul survivant, ils le rejetèrent. Prit d’une folie meurtrière, il assassinat ses parents et ses sœurs tout en se délectant de leur sang. Après plusieurs jours passés auprès des cadavres et du sang de sa famille, il décida de partir. Partir loin d’ici. Loin de Paris. Loin de la France. Il s’en alla donc vers le nouveau monde à la recherche d’autres comme lui. Il parcouru les Etats-Unis et trouva une petite ville où habiter.



    Se retrouvant seul dans une ville inconnue, il préféra finalement laisser tomber la recherche d’autres vampires. Il finit par arriver dans une petite ville aux Etats-Unis, Forks, qui semblait être assez tranquille. Bientôt l'année 2009 et il était toujours seul , à la recherche de quelque chose qui pourrait le changer. Bientôt 123 ans qu'il était mort et qu'il était revenu à la vie, différent. Peut-être que Forks serait pour lui, une troisième renaissance ?




  • Don : En plus de sa force surhumaine et de sa capacité de régénération hors du commun, il possède le Blood Control, qui consiste à s'approprier les qualités de sa victime ( comme par exemple si celui dont il a bu le sang est un grand lanceur de javelot, il enregistrera automatiquement ces informations et ainsi lui aussi, sera un grand lanceur de javelot ). ---> Si bien sur ceci est accepté.


  • Informations supplémentaires : Il n'y a pas si longtemps, il s'est fait tatouer des ailes en tribales en bas du dos et il possède deux petits points dans le creux du cou et par dessus, il y a fait tatouer la constellation d'Orion.


Dernière édition par Alan Linard le Mar 29 Juin - 19:37, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alan Linard [Vampire]   Ven 9 Jan - 1:19

Contente que tu te soit inscrite !

Bienvenue parmi nous :D
Revenir en haut Aller en bas
Alicia Bellanger

avatar

Féminin Nombre de messages : 106
Age : 35
Âge rpg : 17
Métier : Lycéenne
Date d'inscription : 03/01/2009

MessageSujet: Re: Alan Linard [Vampire]   Ven 9 Jan - 10:53

Et ben! moi qui avais lutté pour écrire mes 10 lignes, toi tu n'as pas eu de mal!
bienvenue à toi? heuuuu non, repars d'où tu viens, je ne suis qu'une humaine, je ne veux pas mourir!!!!! lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enzo Willen

avatar

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: Alan Linard [Vampire]   Ven 9 Jan - 20:16

Enfin un autre garçon. Bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Linard
Admin Sociopathe-pervers-sadique
avatar

Masculin Nombre de messages : 538
Age : 24
Clan || Meute || Famille : Clan Negens
Âge rpg : Trop vieux pour être comptabilisé ...
Métier : Buveur de sang// Modo Tout Puissant
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: Alan Linard [Vampire]   Ven 9 Jan - 21:04

Merci beaucoup à vous tous. Je me délecte du sang de mes victimes, personne ne peut en échapper, surtout pas une simple femme... *phrase cynique et regarde sadique*...
Nan je dec' XD ! *a la joie de vivre en fait*.
Désolée d'avancer si lentement, je veux faire quelque chose de potable ^^'.

PS : Enzo, ne te réjouis pas trop vite... Mon personnage est gay =D , du moins , bisexuel ( comme la plupart des vampires ... *fuit* )

EDIT : J'ai terminé ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enzo Willen

avatar

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: Alan Linard [Vampire]   Sam 10 Jan - 0:28

Enzo fait demi tour et fait comme s'il n'avait rien vu, rien dit, rien entendu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicia Bellanger

avatar

Féminin Nombre de messages : 106
Age : 35
Âge rpg : 17
Métier : Lycéenne
Date d'inscription : 03/01/2009

MessageSujet: Re: Alan Linard [Vampire]   Sam 10 Jan - 0:50

Mdr!!! heuuuu et moi, tu vas me bouffer? Non mais je suis une gentille et... je ne veux pas mourir!!!! ni me transformer en vampire d'ailleurs... dis moi où tu vas, que je ne croise pas ton chemin :(
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Linard
Admin Sociopathe-pervers-sadique
avatar

Masculin Nombre de messages : 538
Age : 24
Clan || Meute || Famille : Clan Negens
Âge rpg : Trop vieux pour être comptabilisé ...
Métier : Buveur de sang// Modo Tout Puissant
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: Alan Linard [Vampire]   Sam 10 Jan - 13:22

*Salue de loin Enzo qui s'en va ... Dommage, il en aurait bien fait son quatre-heure...*

Eh bien, seul le vent guide mes pas. Je suis aussi indécis que déterminé. Peut-être que je viendrais à toi sans le savoir =3.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alan Linard [Vampire]   Sam 10 Jan - 22:25

Et bien déjà, j'adore ton histoire xDD
Mais pour le pouvoir, je préfère voir avec Milia, la deuxième admin', avant de te valider parce que bon, tu as choisis quand même un pouvoir assez "important"
Enfin voilà quoi ^.^;
Revenir en haut Aller en bas
Alan Linard
Admin Sociopathe-pervers-sadique
avatar

Masculin Nombre de messages : 538
Age : 24
Clan || Meute || Famille : Clan Negens
Âge rpg : Trop vieux pour être comptabilisé ...
Métier : Buveur de sang// Modo Tout Puissant
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: Alan Linard [Vampire]   Dim 11 Jan - 0:39

J'en connais plus d'un qui aurait abandonné après les 10 lignes xD ! merci d'avoir lu jusqu'au bout xD /PAF/ .
Pour le pouvoir, je me doutais bien =/ , comme j'ai pas trop d'idées et que j'aime faire original, j'me suis dit : " Pourquoi pas ?! " . Si jamais ça ne va pas , n'hésitez pas à me le dire ;). Je comprends tout à fait que ce soit un pouvoir qui n'est pas banale du tout ^^ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alan Linard [Vampire]   Lun 12 Jan - 20:30

Tu sais quoi, Milia est malade alors bon, je te valide parce que sinon t'en a pour toute la semaine à poireauter je sens xD
Amuses toi bien :p & désolée ><;
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alan Linard [Vampire]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alan Linard [Vampire]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» Cherche bannière vampire counts (Fantasy)
» - 04. Guide du Petit Vampire et du Petit Lycan.
» Rosen Vampire
» The Vampire Diaries

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Contemplation :: || Prologue || :: Présentations. :: Vampires-
Sauter vers: