Contemplation

Absorbée par la contemplation de leur traits si parfaits, elle ne s'était pas rendue compte de ce qu'ils étaient, réellement...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le manoir Saint-Gery...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le manoir Saint-Gery...   Ven 13 Fév - 18:10

*Finalement, avec un peu d'esprit on obtient tout*, pensa Alexeï.

Après avoir pris le bus jusqu'à son hôtel, il avait simplement demandé au réceptioniste où il pouvait louer une voiture. Après avoir poussé jusqu'à la limite du port, il avait trouvé l'entreprise de location de voitures. Il avait porté son choix sur une honda civic qui l'avaiT mené sans encombres à la propriété.

Le domaine était ceint de hauts murs de brique rouge qui assuraient la tranquilité au Manoir. Une grande grille de fer forgé barrait l'entrée. Elle était entourée de deux pilastres sur lesquels deux lions de pierre montaient la garde. De la grille, une large llée longue d'un kilomètre menait au manoir. Entouré de champs abandonnées, plantés d'arbres morts, il n'avait pas trop fière allure. Mais il avait du être splendide en son jeune temps. Il était précédé d'une large terrasse de fin gravier jaune sable entourée d'une ballustrade de pierre. Il fallait monter une demi douzaine de marches pour y accéder. De cette terrasse, on avait une vue imprenable sur les vergers. Le manoir quand à lui respectait un curieux plan en Z rectifié. le corps de logis était long et percé de larges fenêtres. les deux ailes à ses extrémités s'élevaient sur un ou deux étages de plus. Les angles de jonction étaient occupés par des tourelles. Les façades étaient maçonnées de briques saumon, rejointoyées de mortier blanc et les embrassures des portes et des fenêtres étaient ornées de pierre grise.

*Elle a un cachet fou, cette maison. Je vais faire le tour du bâtiment avant d'entrer.*

Alexeï s'exécuta et contourna le manoir pour se retrouver sur la terrasse arrière. Elle ressemblait trait pour trait à la terrasse avant mais au lieu de voir les vergers s'étirer jusqu'à la grille, c'étaient des parterres, des pelouses et des roseraies mal en point qui s'étiraient vers le lac. Ce dernier retint l'attention d'Alexeï. Une force qu'il ne connaissait que trop bien poussa ses pieds vers l'embarcadère de pierre qui donnait sur le lac. Il s'assit sur le bord du quai et contempla l'eau qu'il appréciait tant. Soudain, il se sentit comme transporté dans un rêve. Il se releva, le coeur palpitant. Le ciel s'assombrit et le froid se fit sentir. L'eau du lac se mit à vibrer puis former des vagues de plus en plus grandes qui vinrent se concentrer devant le quai.

*Serait-ce possible? Ici? Après tant d'année?*

Les vagues laissèrent place à une jeune femme dont la robe ne semblait faire qu'un avec l'élément liquide. Ses longs cheveux noirs flottaient dans l'air comme en apesanteur. Elle ouvrit ses grands yeux bleux et parla.

- Alexeï...
- Irina...

Alexeï n'osa pas prononcer un autre mot que son nom pour ne pas briser le charme.

- Le temps semble t'avoir réussi. Tu parrais civilisé maintenant.
- J'ai changé Irina. La dernière fois que tu m'as vu, j'était un monstre incontrôlable, une bête sauvage assoiffée de sang.
- Je sais, murmura-t-elle, j'en garde un triste souvenir.

Alexeï baissa la tête, l'apparition sourit. Un long silence s'installa.

- Ou sommes-nous? demanda la fille des eaux.
- Sur les bords du lac de Forks, en Alaska. Je compte m'établir ici.
- Saint Petersbourg n'est plus rien pou toi?, demanda-t-ele étonnée.
- Seulement de vieux et douloureux souvenirs. Je veux les oublier.
- Et moi? Quand vass-tu aussi décider de m'oublier?

Alexeï réfléchit avant de répondre.

- Je ne me sens pas encore près à me séparer de toi.
- Quand seras-tu près? Cela fait plus de cent ans que tu retiens mon esprit sur terre.
- Je retiens?
- Oui.
- Mais c'est toi qui m'apparaît, je ne décide de rien.
- Peut-être. Mais tu sais très bien que quelque part au fond de ton coeur glacé est enchaîné une partie de mon âme et qu'elle continuera de t'apparaître tant que tu ne te seras pas pardonné.
- C'est si dur, Irina. J'aime quand tu viens me voir. Cela me fait tellement de bien.
- Mais ça ne t'aide pas à faire ton deuil. Bien au contraire...
- Comment le faire selon toi ?
- Reconstruis-toi une nouvelle vie. Cesse de vagabonder. Rencontre des gens, des amis, un autre amour.
- Je ne pourrais pas.
- Avec le temps tu pourras.

La silouhette de la jeune femme se brouilla et commença à fondre dans l'eau.

- Irina!
- Quand tu auras fait des progrès, je reviendrai, Alexeï. En attendant pense à ce que je t'ai dit.

Alexeï baissa le bras et murmura:

- Je t'aime.
- Tu ne dois plus m'aimer. Je ne suis plus là Alexeï. Tu dépériras si tu continue obstinément à chérir un souvenir.

L'apparition disparut complètement. Alexeï revint brusquement à la réalité sur les bords du lac. C'était la deuxième fois de sa deuxième vie que ce phénomène se produisait. La première fois, il était en phase d'adaptation et avait cru à un délire mais maintenant, il savait qu'il l'avait vraiment revue cette fois-là. Restait à savoir si elle lui aparaissait en rêve, dans une réalité altérée ou tout simplement dans le temps et l'espace présent. Alexeï se releva, scruta les alentours se demandant si quelqu'un avait pu le surprendre. Il ne vit rien. Il n'en était pas plus rssuré pour autant. Il se leva et remonta jusqu'au manoir.

*C'est décidé*, pensa-t-il, *je retourne à Port Angeles et j'achète ce manoir.*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le manoir Saint-Gery...   Sam 14 Fév - 20:41

Alexeï avait parré au plus pressé. Il avait emménagé dans les cuisines du manoir, à moitier enterrées. Seules trois petites fenêtres hautes laissaient entrer une lumière pâle dans la pièce. Le reste de la maison n'était franchement pas habitable dans l'immédiat.
Le chauffage et l'électricité étaient hors d'état de marche et le toit laissait pleuvoir dans la plupart des pièces du premier étage. Alexeï avait tendu des baches sur le toit et tiré les épais rideaux de toutes les fenêtres. Ainsi pouvait-il circuler sans crainte dans la maison et couper quelque peu les courant d'airs.
Il faisait l'inventaire des travaux et du mobilier sur un bloc note. Un grand et un petit salon, une salle de musique, une bibliothèque, un billard, un boudoir, une salle à manger et un jardin d'hiver au rez-de-chaussée et six chambres munies de salles d'eaux, de cabinets de toilette et de gardes-robes à l'étage.
Seuls les plus grosses pièces de mobilier avaient été laissées dans les différentes pièces, sous des housses moisies par les années. Des sofas, la grande table de la salle à manger et ses chaises, le piano de la salle de musique, le gros bureau de la bibliothèque et la table de billard étaient les seuls vestiges de la splendeur passée du manoir. Tout le reste, tableaux, lampes, coussins, guéridons, vitrines, livres, argenterie et couverts avaient disparut.
A l'étage restaient les lits dont les baldaquins avaient été détendus et emportés, les lourdes armoires et dans les salles d'eaux, les baignores et les lavabos. Alexeï soupira devant la masse des travaux. Remarquant que le jour ne filtrait pas trop par les épais rideaux, il alla jusqu'à la porte-fenêtre de la chambre et sortit sur le balcon.
*La vue est splendide mais le spectacle désolant*, pensa-t-il en regardant le domaine en friche...
Revenir en haut Aller en bas
Alan Linard
Admin Sociopathe-pervers-sadique
avatar

Masculin Nombre de messages : 538
Age : 25
Clan || Meute || Famille : Clan Negens
Âge rpg : Trop vieux pour être comptabilisé ...
Métier : Buveur de sang// Modo Tout Puissant
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: Le manoir Saint-Gery...   Dim 15 Fév - 16:44

Les étoiles avaient disparu dans le ciel. Les nuages grisâtres de la veille ainsi que sa pluie torrentielle c’étaient évaporés. Le soleil se levait lentement, laissant apparaître la rosée du matin et une belle aurore. Alan avait marché toute la nuit dans les quartiers marchands de la ville de Forks. Resté seul après que l’homme soit partit, il avait relu la fiche qui était restée dans ses mains tout ce temps. L’homme en question s’appelait Alexeï Kirilov. Un Russe, en déduit-il. Alan soupira. Et dire que les Russes avaient laissé tomber la Première Guerre Mondiale pour leur toute petite guerre civile d’octobre 1917, après avoir signé une alliance avec la France ! Cela l’avait rendu malade, à l’époque. Aujourd’hui, des tas de choses avaient changé, tellement qu’il ne pût se les énumérer dans sa tête. De temps en temps, sa mémoire se brouillait, s’effaçait ou encore était plus limpide que jamais.

Durant cette promenade nocturne, il avait eu le temps de réfléchir un temps soit peu à ce nouveau travail. Même s’il était embauché, que pourrait-il faire ? Il avait eu beau retourner cette question dans tout les sens, il ne trouvait pas. Au final, il laissa tomber et s’était dit qu’il verrait le moment venu. Il marchait les mains dans les poches, à la recherche d’une énième victime à savourer. La faim s’était emparée de son âme, s’il en avait encore une, pour le consumer. Derrière ses lentilles de contact, on pouvait voir le sang lui monter aux yeux. Il avait faim. La pluie continuait à tomber et le jour avait laissé place à une nuit noire. Seul l’astre lunaire et quelques étoiles éclairés le tout. Ce magnifique ciel étoilé aurait laissé croire à un univers romantique, or, la lune n’était pas tout à fait destinée à éclairer les amoureux. Alan passa de ruelles en ruelles jusqu’à tomber sur un couple de jeunes gens en train de se bécoter dans un coin. L’homme, peu romantique comparé à cette nuit, avait carrément glissé sa main dans le sous-vêtement de la jeune femme, qui, amoureuse, ne se souciait guère des mains baladeuses de son amant. D’un geste rapide, Alan mit sa capuche sur sa tête, recouvrant pratiquement tout son visage et se jeta sur l’homme. Il l’envoya valser contre un mur, ce qui l’assomma. Durant le sommeil de l’homme, il avait attrapé la jeune, l’avait foutu par terre et l’avait violé jusqu’à ce qu’elle n’ait plus assez de voix pour hurler sa détresse. Personne ne se souciait des cris de la jeune fille, ce qui le fit rire. Plus il riait et plus la jeune femme pleurait en implorant de la laisser. En vie ou pas, du temps qu’il ne la violait plus. Lassé de ses pleures, il lui enfonça ses crocs dans la gorge, continuant son ignominie. La jeune femme convulsa jusqu’à ce que la mort l’emporte. Alan se leva, s’essuya d’un revers de main sa bouche ensanglantée et souleva l’homme. Déjà que la fille n’était pas vraiment séduisante, l’homme paraissait encore plus laid. Il décida de le mordre, sans s’occuper de lui avant. Après son festin de fait, il se remit en marche, laissant les corps de côté. Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas bu de sang aussi répugnant. Il se promit de mieux choisir ses victimes. Pour ne pas trop éveiller les soupçons, il préféra ne plus boire de sang ce soir, mais surtout car il était trop dégouté du goût infâme qu’avaient les deux amants.

De retour à la matinée, Alan avait lu sur l’affichette que l’adresse du manoir y était mentionnée. Il inscrivit l’adresse dans sa mémoire et s’y rendit sur le champ. Il regarda sur sa montre, du moins une montre qu’il avait volé sur le cadavre d’une de ses victimes, elle indiquait huit heures et quart. Un peu tôt, pensa t-il, mais bon, les vampires n’ont pas d’heures. Le portail n’était pas fermé, il s’y introduisit, faisant grincer celui-ci pour annoncer son arrivée. Il marcha dans l’allée, observant les jardins fanés et se posta juste devant la porte. Il examina la sonnette : hors d’état de marche. Il secoua la tête négativement et leva le menton pour observer plus attentivement la baraque : en ruine, les toits avaient besoin d’une rénovation imminente, la tuyauterie ne ressemblait même plus à une tuyauterie, les vitres étaient cassées… Il aurait pu continuer à énumérer les nombreuses choses à rénover dans le manoir, mais il se contenta de baisser la tête et d’attendre l’arrivée de son hôte. Dans un grincement de porte, les deux vampires se retrouvèrent de nouveau face à face. Alan sourit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le manoir Saint-Gery...   Dim 15 Fév - 17:07

Alexeï avait levé la tête lorsqu'il avait entendu la grille du domaine grincer. "L'autre" était déjà là. Il se recula dans la pièce; derrière les lourdes tentures et observa. "L'autre" remontait l'allée d'un pas lent et détendu, très contrastant avec son attitude de la veille. Il monta sur la terrasse et disparut de la vue d'Alexeï. Il sortit alors de la chambre et bondit par dessus la rambarde de l'escalier. Il atterit au beau milieu du hall, juste à côté de l'escalier et en face de la porte. Il se releva, restifia sa tenue et attendit que le jeune homme frappe.
Dès le premier coup, Alexeï ouvrit le battant de chêne massif de la vieille porte. Elle grinça tout comme la grille. "Il" était là, devant lui, l'air détendu et calme. Il portait les mêmes vêtements que la veille et Alexeï détailla sur le col de son T-shirt trois tâches de sang. Voilà ce qui expliquait son agitation de l'autre jour et son calme actuel. Il s'était abreuvé entre temps.
* Dois-je le laisser parler de notre état ou prends-je les devants?* songea-t-il. * Il vaut mieux que je le fasse, je n'ai pas envie qu'il croie que c'est lui qui mène la danse. Et puis il pourra m'apprendre des choses importantes sur les autres vampires de Forks.*
Alexeï sourit.
* De toute façon, après la papote, je le mets au travail. Il est venu pour ça au départ.*
- Bonjour. Je ne vous croyais pas si matinal, dit Alexeï en s'effaçant pour le laisser entrer.
Une fois dans le hall, Alexeï se permit de parler ouvertement de choses vampiriques.
- Je vous aurais bien proposé un verre mais je vois que vous avez déjà fait le nécessaire pour ne pas avoir soif, dit-il en désignant le col du T-shirt.
Revenir en haut Aller en bas
Alan Linard
Admin Sociopathe-pervers-sadique
avatar

Masculin Nombre de messages : 538
Age : 25
Clan || Meute || Famille : Clan Negens
Âge rpg : Trop vieux pour être comptabilisé ...
Métier : Buveur de sang// Modo Tout Puissant
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: Le manoir Saint-Gery...   Dim 15 Fév - 22:24

Avant toute chose, les regards des deux vampires se croisèrent et tour à tour, se toisèrent. Il y eut un court silence gêné, puis l’homme engagea la discussion :

« - Bonjour. Je ne vous croyais pas si matinal. ».

En effet, Alan n’avait rien d’une personne matinale. Dès que le jour se levait, il allait trouver un coin où se caller et s’endormait du mieux qu’il pouvait. Et après, le soleil se couchait et il allait chasser quand il était d’humeur. Et ainsi de suite. Mais la veille avait été différente : il avait trouvé un autre vampire. Il avait eu le temps de réfléchir, d’envisager les choses, de mieux se préparer.

Le jeune vampire se contenta d’incliner la tête en répondant :


« - Bonjour. Non loin de là que je sois matinal, c’est que j’ai besoin de ce boulot et surtout, je pense que nous avons des choses à nous dire. ».

L’homme se dégagea, laissant une ouverture à Alan pour qu’il passe. Une fois à l’intérieur, Alan remarqua que le manoir était encore plus délabré qu’à l’extérieur. Il fit la moue. Si personne ne viendrait, ils seraient donc deux à tout retaper ?! Il espéra fortement que cela ne se produirait pas. Ils se dirigèrent vers la cuisine, plutôt grande, comme le reste des pièces qu’il pouvait apercevoir. L’homme lui adressa un sourire en désignant son col et lui dit :

« - Je vous aurais bien proposé un verre mais je vois que vous avez déjà fait le nécessaire pour ne pas avoir soif. »

Alan chercha de quoi s’appuyer ; seul l’encadrement de la porte semblait solide. Il croisa les bras tout en s’adossant à l’encadrement et lui répondit avec ce même sourire :

« - Et moi, je vois que vous ne perdez pas de temps. ».

Le vampire regarda le col de sa veste et sourit davantage. Oui, il avait fait fort ce coup-ci, il devait y avoir une flaque de sang immense à l’emplacement des deux cadavres. Il continua :

« - C’est vrai, c’est vrai… Mais je ne suis jamais contre un bon verre. ».

Soudain, une chose étrange frappa Alan : l’homme avait un œil bleu et un œil vert. Or, étant vampire, il devait soit avoir les yeux rouges, soit les yeux or. Ce ne pouvait être que des lentilles. Cet homme buvait-il du sang humain ou du sang animal ? Pouvait-il le compter comme un de ses alliés ? Alan se détacha de l’encadrement pour s’approcher de cet Alexeï et lui dit avec un sérieux déconcertant :

« - Vos yeux. Ce sont des lentilles, n’est-ce pas ? J’aimerais bien savoir de quelle couleur sont-ils … ».

En terminant sa phrase, il passa sa langue sur sa lèvre inférieure. Peut-être serait-il intéressant de converger avec cet homme, savoir ce qu’il pense de tout ça. De ce qu’ils étaient. Mademoiselle Valois pensait que les vampires étaient pareils à des humains dépendant de la drogue. La journée semblait bien commencer, même s’il aurait désiré un nouvel encas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le manoir Saint-Gery...   Lun 16 Fév - 1:22

- ... Je vois que vous ne perdez pas de temps.
Alexeï sourit moqueusement à ces mots. N'était-ce pas lui qui la veille lui avait murmurer qu'il savoit tout de son identité? Il le laissa parler.

- ... Je ne suis jamais contre un bon verre.

Alexeï se dirigea vers la longue table au milieu de la cuisine. Il attrappa deux canettes de bière et en jeta une à "l'autre".

- Pour le moment, je ne peux pas vous proposer mieux., dit-il.
Mais le jeune homme semblait très bien se satisfaire de la bière. Il élida la dernière phrase pour lui demander de but en blanc :

- Vos yeux. Ce sont des lentilles, n’est-ce pas ? J’aimerais bien savoir de quelle couleur ils sont …
Alexeï comprit ce qui intéressait le jeune vampire. Faire durer le mystère serait un bon moyen d'obtenir des informations. Il s'appuya sur la table décida de jouer le jeu.
- Allons, Allons. Croyez-vous que je vais dévoiler mes petits secrets aussi vite? Je ne connais même pas votre nom.
Revenir en haut Aller en bas
Alan Linard
Admin Sociopathe-pervers-sadique
avatar

Masculin Nombre de messages : 538
Age : 25
Clan || Meute || Famille : Clan Negens
Âge rpg : Trop vieux pour être comptabilisé ...
Métier : Buveur de sang// Modo Tout Puissant
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: Le manoir Saint-Gery...   Mar 17 Fév - 23:02

Alan semblait ravit : son hôte était une personne bien mystérieuse, prête à jouer au jeu de "cache-cache". Il frémit. Alexeï lui avait envoyé une canette de bière, à défaut du sang. Il s'en contenta amplement. Celle-ci lui rappela ses années en tant qu'être humain, ou plutôt ses années de guerre. Tout le monde sait qu'après un guerre, de toute façon, nous n'avons absolument plus rien d'humain. Il l'ouvrit sans effort et seulement un petit cliquetis se fit entendre. Une sorte de fumée blanchâtre sortit de la canette annonçant ainsi sa fraîcheur. Alan leva la tête en direction de l'homme et lui adressa un sourire amical, un sourire qui n'avait rien à voir avec les précédents. L'homme, grâce à son pouvoir, avait du la rendre beaucoup plus fraîche qu'elle ne l'était. Sans attendre, le jeune homme vida la canette d'un trait. Cela n'avait en rien le goût du sang mais l'alcool lui fit oublier durant une seconde ses manques : sang, médicaments et cigarettes.

Alan but d'un trait aussi les paroles de l'autre vampire. Il semblait peu bavard et semblait aussi choisir avec précaution ses mots. Alan posa la canette sur le bord de la table et l'acrasa avec le poing d'un geste plutôt simpliste. Il leva les yeux vers l'homme et lui dit sobrement :


" - Je vais nous mettre à égaliter ...".

A peine eut-il finit sa phrase qu'il retira ses lentilles de contact vertes. Il sortit de sa poche une petite boîte en plastique grise et les glissa à l'intérieur. Il rangea la boîte dans sa poche puis s'accouda sur la table. Il continua :

" - Je sais votre nom et votre prénom, mais je ne sais pas la couleur de vos yeux. Vous vous doutiez de la couleur de mes yeux, même si maintenant vous en êtes sûr, mais vous ne savez pas mon nom. Je crois que c'est donnant-donnant, non ?".

Doucement, il se redressa et inspira fortement. Il réfléchit. Il pouvait lui dire son nom mais l'homme ne retirerait pas forcément ses lentilles de contact. Il se gratta la tête puis la hocha en murmurant :

" - Je me nomme Alan Linard. Mais j'ai toujours pensé que les noms ne servaient à rien, plus une formalité qu'autre chose. "Buveur de sang" ou plus communément vampire me va aussi. Je ne sais pas pourquoi d'ailleurs mon nom est-il si important pour vous...".

Alan se mordit la lèvre inférieure. Il se languissait de savoir ce que mangeait l'homme, tout comme un enfant se languit le soir de Noël pour ouvrir ses cadeaux. Oui, ce que l'homme lui dirait n'était autre qu'une offrande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le manoir Saint-Gery...   Mar 17 Fév - 23:16

Alexeï était content. "L'autre" jouait le jeu sans détour. Il s'était présenté le plus simplement du monde ce qui en gros n'était qu'un simple retour de politesse.
*Il veut absolument savoir la couleur de mes yeux.*, pensa-t-il.
Alexeï sortit son propre étui à lentilles de sa poche et le posa sur la table devant lui.
- Voilà le deal. Comme vous le dites si bien, les noms n'ont que peu d'importance pour vous comme pour moi. Savoir votre nom est pour moi un simple retour de politesse. Ce qui m'intéresse c'est de savoir quel autre vampire vous avez déjà rencontré à Forks.
Avant qu'Allan, car maintenant il connaissait son nom, puisse répondre, Alexeï enchaîna.
- Ne niez pas les faits, vous m'avez avoué dans le quartier marchand que j'était le second vampire que vous rencontriez dans cette ville. Je veux savoir de qui il s'agit et ou je peux le trouver. Les vampires ne courent pas les rues de Forks et je veux savoir de qui je dois me méfier. Alors si vous me donnez son nom et l'endroit u je peux le trouver, je vous révèle la couleur de mes yeux en rangeant mes lentilles dans l'étui que voilà, devant vous.
Alexeï afficha un sourire déterminé.
- Faisons-nous affaire?
Revenir en haut Aller en bas
Alan Linard
Admin Sociopathe-pervers-sadique
avatar

Masculin Nombre de messages : 538
Age : 25
Clan || Meute || Famille : Clan Negens
Âge rpg : Trop vieux pour être comptabilisé ...
Métier : Buveur de sang// Modo Tout Puissant
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: Le manoir Saint-Gery...   Mer 18 Fév - 0:41

Le jeu avait commencé, les dés étaient lancés. Et pour l’instant, c’était Alexeï qui détenait le meilleur score. Alan s’en doutait, mais il avait préféré dire son nom tout de même. Etrangement, l’homme pensa pareil que lui : les noms n’étaient pas importants. Pour ça, son sourire s’accentua. Or, son rictus disparut lorsque l’autre vampire lui dit ces quelques phrases :

« - Ne niez pas les faits, vous m'avez avoué dans le quartier marchand que j'étais le second vampire que vous rencontriez dans cette ville. Je veux savoir de qui il s'agit et ou je peux le trouver. Les vampires ne courent pas les rues de Forks et je veux savoir de qui je dois me méfier. Alors si vous me donnez son nom et l'endroit où je peux le trouver, je vous révèle la couleur de mes yeux en rangeant mes lentilles dans l'étui que voilà, devant vous. »

Alan se crispa. La prochaine fois, il saurait qu’il devrait tenir sa langue. A trop parler, il était prit à son propre jeu. Il fit la moue. Il ne voulait en aucun cas lui parler de Camille Valois. Même s’ils avaient un point de vue différent de la vie en tant que vampire, au fond, il l’appréciait bien. Elle n’était pas méchante et d’une beauté incroyable. Il avait beaucoup de respect pour les personnes qui respectaient leurs convictions, en l’occurrence, elle respectait les siennes, donc, il la respectait. Alan ne connaissait pas encore l’homme, même s’il arrivait un peu à le cerner, alors, il ne savait pas si cet Alexeï irait tuer la jeune femme s’il buvait du sang humain et qu’il ne voulait pas que des vampires s’abaissent à boire du sang animal. Et dans l’autre cas, pourquoi voudrait-il savoir s’il y avait des vampires à Forks ? Pourquoi vouloir savoir leur nom ?

Le jeune vampire contourna la table et s’avança vers Alexeï. Il lui tendit la main et lui dit :


« - Marché conclu. Mais j’ai une dernière question avant toutes choses : en quoi savoir que d’autres vampires sont à Forks vous intéresse t-il ? En particulier leur nom ? Vous n’en avez donc jamais rencontré auparavant je parie … Donc, je ne suis pas le seul à avoir rencontré seulement ici des vampires. C’est plutôt rassurant… Ou inquiétant, suivant le point de vue duquel on le prend. ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le manoir Saint-Gery...   Mer 18 Fév - 1:01

A la grande surprise d'Alexeï, Allan avait accepté le marché. Mais il posait tout de même une condition qui l'embarassait quelque peu.
*Comment arriver à lui donner une raison valable sans évoquer l'existence d'Irina*, pensa Alexeï.
- Apprenez que mes intentions ne sont nullement dangereuses pour qui que ce soit. Je suis venu ici pour vivre en paix et j'essaye de protéger le peu de calme que je commence à construire autour de moi. Disons que c'est de bonne guerre, je m'assure des intentions des voisins et je montre que les miennes ne sont nullement belliqueuses.
A cette phrase, le visage d'Allan se rasséréna. Il s'imaginait deviner la couleur des yeux d'Alexeï. Il fallait jouer finement. Montrer qu'il ne voulait pas de mal à l'autre vampire mais qu'il n'était pas non plus transparent pour lui. Alexeï remit du piment dans la situation.
- Ne croyez pas pour autant que la couleur de mes yeux est toute établie. Nous autres les russes sommes aussi imprévisibles que notre météo...
Il sourit différemment de son habitude, un sourire plus carnasier, comme ceux qu'Allan pouvait parfois afficher.
Revenir en haut Aller en bas
Alan Linard
Admin Sociopathe-pervers-sadique
avatar

Masculin Nombre de messages : 538
Age : 25
Clan || Meute || Famille : Clan Negens
Âge rpg : Trop vieux pour être comptabilisé ...
Métier : Buveur de sang// Modo Tout Puissant
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: Le manoir Saint-Gery...   Mer 18 Fév - 1:29

Plus serein, Alan se détendit. Les épaules basses, il soupira de soulagement. Quoi que… Cet Alexeï ne semblait pas vouloir dévoiler toutes ses intentions vis-à-vis des autres vampires. Il pouvait bien dire que ses intentions n’étaient nullement mauvaises, Alan n’en avait pas pour autant de preuves. Il posa une main sur la table et la caressa du bout des doigts. Toujours en train de réfléchir, une multitude de pensées vinrent envahir son esprit : comment Mademoiselle Valois réagirait-elle si elle apprenait qu’un vampire, aux intentions définies très vaguement, savait des choses sur elle ? Et si Alexeï voulait en fait éliminer Camille et qu’Alan serait le prochain sur sa liste ? Décidément, les Russes étaient et resteraient comme les Allemands : on ne peut pas leurs faire confiance.

Alan se recroquevilla sur lui-même, enlaçant son torse de ses bras. Cette position pouvait inciter la pitié ou même la soumission d’Alan. Or, il réfléchissait. Peut-être avait-il fait une erreur en acceptant cette proposition. Mais si cet homme était comme lui ? Qu’ils avaient tout deux tellement espéraient rencontrer des personnes comme eux ?
Il inspira profondément puis lui lâcha :


« - Le seul vampire que j’ai connu à Forks s’appelle Camille Valois. Je l’ai rencontré au lycée du centre ville. ».

Alexeï ne lui avait pas précisé qu’il fallait lui donner plus d’informations au sujet de Camille, alors, il se contenta du nécessaire : son nom et le lieu de la rencontre. Maintenant, Alan allait découvrir ce que cachait l’homme. Il était impatient de savoir. Tellement impatient qu’il tremblait de tout son corps. Il se frotta les mains avec un sourire candide et lui dit, la voix légèrement tremblante dû à son impatience enfantine :

« - Maintenant, c’est à vous d’honorer votre part du marché… ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le manoir Saint-Gery...   Mer 18 Fév - 12:49

Alexeï se senti soulagé lorsqu'il se rendit compte que son stratagème avait marché. Il savait à l'intonation de voix d'Allan que ce dernier ne lui avait pas menti. Il sourit et porta ses mains à son visage. Il retira ses lentilles et les rangea soigneusement dans leur étui. Avant de refermer le couvercle, il les montra à Alan.
Elles étaient toutes deux de même couleur. Allan ne comprenait pas comment cela était possible. Il ne comprit que lorsqu'Alexeï leva la tête et ouvrit les yeux. Son oeil gauche était doré alors que son oeil droit était encore rouge. Alexeï vit passer une expression de surprise et à la fois de colère sur le visage d'Allan. Berné. Il avait bel et bien été berné car ces yeux de différentes couleurs ne traduisaient aucunement son régime alimentaire. Alexeï lui donna néanmoins l'explication de cet étrange phénomène.
- Surpris, n'est-ce-pas? Apprenez qu'il n'y a jamais que cinquante-quatre ans que je sais me contrôler en tant que vampire. Au début, je suis resté en Russie et j'ai bu du sang humain pendant dix ans. Toutefois, je ne m'attaquais qu'aux Bolchéviks contre qui je nourrissais une haine profonde. Je me considérais comme leur châtiment pour avoir fait tombé l'Empire. Puis j'ai fait une promesse à une personne chère à mon coeur. Je devais quitter la Russie pour me reconstruire une vie calme et arriver à ne plus boire de sang humain. Une fois hors de Russie, j'ai refusé d'encore tuer des personnes que je considérais comme innocentes. Cela va bientôt faire quarante-trois ans que je n'ai plus bu de sang humain et pourtant mon oeil droit reste rouge.
Alexeï ajouta comme une excuse :
- Il est vrai que parfois, quand l'envie était trop forte, j'ai fait des exceptions pour un ou deux criminels mais sinon, je me suis appliqué à changer de régime alimentaire. Je crois pouvoir vous dire que le changement de régime pour un vampire est aussi éprouvant qu'une cure de désintoxication pour les humains.
Alexeï jugea qu'Allan avait suffisament d'explications, du moins pour aujourd'hui et se releva. Il rectifia sa chemise et lui adressa un sourire.
- Bien, je crois savoir que vous êtes ici pour travailler? Et bien le travail ne manque pas. Suivez moi sur le toit, il y a de gros travaux urgents à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Alan Linard
Admin Sociopathe-pervers-sadique
avatar

Masculin Nombre de messages : 538
Age : 25
Clan || Meute || Famille : Clan Negens
Âge rpg : Trop vieux pour être comptabilisé ...
Métier : Buveur de sang// Modo Tout Puissant
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: Le manoir Saint-Gery...   Mer 18 Fév - 16:53

La surprise avait était tellement grande qu’Alan recula d’un pas. Jamais il n’aurait imaginé qu’un vampire ait deux couleurs d’yeux. Cela troubla davantage Alan qui se sentit berné. Il fronça les sourcils en croisant les bras sur sa poitrine. Oui, il s’était fait berner. Néanmoins, l’homme avait à peu près les mêmes idéologies que la jeune femme qu’il avait rencontrée auparavant. Il laissa ses bras retomber le long de son corps et écouta attentivement les explications d’Alexeï. En effet, toute sa théorie était plus ou moins… Plus ou moins spéciale, bizarre. Perplexe, il haussa un sourcil. Ce qui retint surtout son attention, c’est la façon dont il avait parlé de cette « désintoxication ». Il eut un léger rictus. Il repensa à la jeune femme.

Il passa une main dans ses cheveux lorsque l’homme eut finit de parler. Il hocha la tête en signe d’approbation de cette courte anecdote puis l’homme lui dit :


« - Bien, je crois savoir que vous êtes ici pour travailler? Et bien le travail ne manque pas. Suivez-moi sur le toit, il y a de gros travaux urgents à faire. ».

Alan préféra rester muet face à une telle explication. Il décida donc de suivre l’homme jusqu’au toit. Ils traversèrent la maison et on put voir quelques meubles entasser les uns sur les autres ou même parfois recouverts de bâches. Le jeune vampire, toujours silencieux, observa avec attention chacun des détails de la maison. Il y avait vraiment beaucoup de travaux à faire et il ne savait pas du tout comment il allait s’y prendre. Il serra ses poings et prit son courage à demain. Après tout, ce ne serait pas une maison qui allait le démoraliser ! Il avait rencontré un second vampire, qui l’amusait bien soit disant passant, alors, il ne voulait pas, ne pouvait pas se défiler. Ils arrivèrent dans une pièce où une échelle était disposée avec du matériel pour reconstruire le toit. Alan sourit. Bien sur, il n’aurait pas besoin de l’échelle, vu qu’il pouvait sauter haut.

Un des autres avantages d’être vampire, c’est que nos aptitudes étaient développées et ainsi nous pouvions être aussi agiles que des animaux, en l’occurrence, l’agilité d’un chat. L’échelle ne lui serait donc pas utile du tout.
Quoi que, en y repensant, s’il voulait rester sur place à travailler, l’échelle serait la bienvenue.

Il observa Alexeï qui commença à lui donner quelques explications.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le manoir Saint-Gery...   Mer 18 Fév - 20:03

Alexeï fut surpris de voir qu'Allan se contentait de ses explications. En même temps, il aurait été impoli d'insister vu la manière dont il avait clos la conversation.
* Je me doute bien que je l'ai déçu par ma réponse. Allan est un prédateur qui s'assume. Ce que je ne comprends pas, c'est ce qu'il me veut. Cherche-t'il un compagnon de "beuverie"? Quelqu'un pour l'aider à changer?*, pensa Alexeï.* A force de parler de sang, il me donne faim. Mais j'ai juré à Irina de ne plus toucher les humains même criminels.*
Alexeï soupira.
* Voila une promesse dure à tenir. L'envie est si forte parfois...*
Alexeï mena Allan dans les soupentes et lui expliqua son rôle.
- Voilà. Le but premier est de consolider la charpente. Découpez toutes les poutres qui présentent des signes de moisissure ou de dégats quelconques que vous remplacerez par le bois neuf que voila.
Il désigna une pile de poutres qu'il s'était faite livrer. Près de celle-ci, se trouvait une palette d'ardoises neuves.
- Ensuite vous replacerez les ardoises du toit et les remplacerez par les neuves si elles sont endommagées. Revenez autant de jours que ce sera nécessaire. Une fois le toit fini, il y aura encore d'autres choses à faire.
Alexeï détailla Allan des pieds à la tête et lui demanda:
- Au niveau du payement, voulez-vous être payé en liquide ou en chèque?
Puis se doutant qu'Allan avait besoin d'argent relativement vite.
- Je peux vous payer à la journée, à la semaine ou au moins, c'est comme vous désirez.
Revenir en haut Aller en bas
Alan Linard
Admin Sociopathe-pervers-sadique
avatar

Masculin Nombre de messages : 538
Age : 25
Clan || Meute || Famille : Clan Negens
Âge rpg : Trop vieux pour être comptabilisé ...
Métier : Buveur de sang// Modo Tout Puissant
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: Le manoir Saint-Gery...   Mer 18 Fév - 22:45

Alexeï lui expliqua en détails tout les travaux à exécuter. Tout ça parut dur aux yeux d’Alan. Non loin de là que les explications n’étaient pas claires, mais plutôt c’est qu’il n’avait aucunes de ses aptitudes requises. Il se gratta la tête et chercha un moyen pour garder ce poste tout en étant compétant. Soudain, une idée le frappa : les yeux écarquillés, le regard dans le vide, il se demanda pourquoi il avait été aussi bête. Sur ce, il se tapa la tête avec le poing. Quel idiot de ne pas y avoir pensé ! Son pouvoir ! Il suffirait qu’il boive le sang d’un ouvrier en charpente et le tour serait joué ! Il ne lui manquait plus qu’à trouver cette personne désormais. Il y réfléchirait plus tard, pour le moment, il était essentiel de bien mémoriser tout ce qui lui était demandé, il verrait le reste après. Il avait le droit de venir tant qu’il le voudrait, du moment qu’il ferait du bon boulot. Ce ne serait pas un problème.

Puis, l’autre vampire aborda le sujet de l’argent : tout de suite, Alan fut encore plus attentif. Peu importe le moyen de payement, il avait besoin d’argent et le plus vite possible. Il se gratta la nuque puis avoua à Alexeï :


« - Je dois vous avouer que je n’ai aucunes des aptitudes que vous demandez. Par contre… Etant donné que je sais quel est votre pouvoir, je peux donc vous avouer le mien : lorsque je bois le sang d’un humain, j’acquiers automatiquement ces « dons ». ».

L’homme sembla intrigué. Alan continua :

« - Le don que j’obtiens donc m’est, hélas, retiré après 24h. Il me sera donc possible de boire le sang d’un ouvrier et de venir travailler. Mon travail sera digne d’un grand charpentier et vous ne payerez que mes compétences. Je ne vous demande pas de me payer énormément. Juste un salaire convenable pour quelqu’un… De mon espèce. ».

Alan afficha un rictus prétentieux. Au moins, il avait été honnête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le manoir Saint-Gery...   Jeu 19 Fév - 0:10

Alexeï tiqua lorsqu'Allan prétendit savoir quel était son pouvoir. Toutefois, il préféra garder le silence. Allan avait eu l'arrogance, pour ne pas dire la bêtise de lui avouer le sien, Alexeï préférait le laisser phantasmer que de lui révélé l'entierté de son pouvoir. Les chances pour qu'Allan ait parfaitemen cerné son don étaient bien minces.
Il passa outre et se contenta de lui répondre d'un ton neutre.
- Je ne suis pas très chaud à l'idée que vous tuyez un homme pour vous rendre compétent mais vous avez besoin de vous nourrir et mon manoir a besoin de réparations urgentes. Si vous m'assurer pouvoir toutes les mener à bien dans un délais record, je vous paierai 100 dollars la journée.
Les yeux d'Allan s'illuminèrent à l'annonce de cette somme.
- Sachant que vous aller devoir effectuer des travaux de charpente, de recouvrement, de maçonnerie, de plomberie, d'électricité, de plâtrage, de tapissier, de menuisier, de jardinier et de fontainier, je vous laisse cette journée pour reprérer tout ce petit monde. Mais à partir de demain, je veux que chaque travail soit réalisé dans la journée. Dix personnes, dix repas, dix jours, mille dollars à la clef pour vous et un manoire flambant neuf pour moi. Ca vous convient?
Revenir en haut Aller en bas
Alan Linard
Admin Sociopathe-pervers-sadique
avatar

Masculin Nombre de messages : 538
Age : 25
Clan || Meute || Famille : Clan Negens
Âge rpg : Trop vieux pour être comptabilisé ...
Métier : Buveur de sang// Modo Tout Puissant
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: Le manoir Saint-Gery...   Jeu 19 Fév - 22:53

L’argent était sa priorité et si en plus il pouvait se nourrir deux fois plus, ça l’arrangeait ! Il tapota sa poche dans laquelle étaient rangées ses lentilles de contact. Il sortit la boîte et remit délicatement ses yeux la paire de lentilles. Il cligna trois fois des paupières pour permettre aux lentilles de se réadapter. Il rangea la boîte puis dit en hochant la tête :

« - Je vois. Ne vous inquiétez pas pour ça, Votre manoir sera rebâtit, je mangerais à ma guise et j’aurais mon argent. Je pense que tout le monde à son compte. Je pensais commencer demain, le temps que je puisse trouver les ouvriers. Le travail que je vous fournirais sera digne de plus grands architectes. ».

Quelle ironie ! Lui qui avait toujours travaillé dans des souterrains, il se retrouvait sur une échelle à réparer des toits. Cela l’amusa fortement et sans s’apercevoir, il lâcha un petit rire crispé. Alan leva les yeux vers le toit : il ressentit une sorte de sensation d’évasion, d’envie d’attraper le ciel avec sa main. En levant sa main droite, il pouvait touchait le ciel. Son cœur, s’il en aurait eut un, aurait battu la chamade. Son souffle se serait alors accéléré et il aurait fermé les yeux pour garder en mémoire ce ciel bleu. Mais, à ce moment, il les ferma, il ne sut pas pourquoi. L’extrémité de ses doigts tremblés, pourtant, il avait plutôt bien mangé la veille et il allait bientôt se régaler avec ce qui l’attendrait. Le sol se mit à trembler sous ses pieds et il sentit qu’il commençait à perdre l’équilibre. Il serra le poing.

*Non … Tu n’as pas le droit de me faire ça… je t’ai tout donné. Tout !*

Le sol se rapprocha de lui jusqu’à ce que son corps le touche. A terre, tout semblait en mouvement autour de lui. Ses médicaments. Il n’en avait plus. Il chercha quand même sa boîte, mais il l’avait jeté une fois terminée. Sa vue se brouilla puis… Le noir.

Alan se réveilla après s’être écroulé à terre. Il se releva et épousseta ses vêtements. L’homme en face de lui semblait abasourdi. Il est vrai que la scène qui venait de se produire était tout à fait étrange. Puis, Alan s’avança vers Alexeï et l’attrapa par le col en lui disant :


« - Je t’interdis d’engager Alan dans la reconstruction de ce foutu manoir ! Si tu le payes, il va reprendre ses médoc’ ! Alors, fous-lui la paix et ne cherche pas à revoir cette garce de Valois ! ».

Alan, non, Alec relâcha violemment Alexeï et commença à sortir du manoir.

*Ahahah … Charmant Alan, tu ne peux plus te battre contre moi.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le manoir Saint-Gery...   Ven 20 Fév - 12:23

Alexeï était bouche bée. Il n'aurait pas affiché un autre visage si un jet de flammes était sorti de la bouche d'Allan.
* Un taré! C'est véritablement un taré!*
La scène s'était passée si vite qu'Alexeï n'avait même pas eu le temps de réfléchir au moyen de se défendre. Allan l'avait tout de suite relaché et donc la colère d'Alexeï n'avait pu éclater (car il ne supportait pas qu'on le touche).
* Pourquoi s'est-il mis à parler de lui à la troisième personne?*, pensa-t-il.
Excédé, il prit son ton le plus glacial pour lui dire :
- Si demain à la première heure vous n'êtes pas à votre poste, ce ne sera pas la peine de revenir. Je ferai appel à une équipe de rénovation professionnelle.
Alexeï rajoutea en pensée :
* Ca me coutera peut-être plus et ça prendra plus de temps mais au moins je n'aurai pas à me préoccuper de fêlés...*
Revenir en haut Aller en bas
Alan Linard
Admin Sociopathe-pervers-sadique
avatar

Masculin Nombre de messages : 538
Age : 25
Clan || Meute || Famille : Clan Negens
Âge rpg : Trop vieux pour être comptabilisé ...
Métier : Buveur de sang// Modo Tout Puissant
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: Le manoir Saint-Gery...   Ven 27 Fév - 16:31

Une fois sortit du manoir, Alec se retourna et fit face à la grande demeure. Il la contempla longuement avec ce sourire que l’on connaissait si bien son double. Perdu dans la contemplation de l’immense bâtiment, il se rendit ite compte que le temps filait à une allure démesurée. Il cligna des yeux et tourna sur lui à quatre vingt dix degré puis se mit en marche vers le lac près du manoir. Plusieurs mètres plus tard, il se retrouva face à cette grande étendue d’eau glacée. Oui, l’eau était glacée. Tout d’abord étonné puis ravit, Alec s’assit en tailleur sur l’herbe puis fit glisser ses doigts sur la glace. Cela faisait longtemps qu’il n’avait éprouvé une telle fraîcheur au bout des doigts. Il en frissonna de plaisir. Et quel plaisir ! Le plaisir de revivre. Il regarda ses mains, les examina de long, en large et en travers, de gauche à droite, de bas en haut : c’était bien ses mains, tout cela lui appartenait désormais. Il ferma ses poings en un craquement de phalanges puis se cambra en arrière. La tête face au ciel, il pouvait contempler la noirceur des nuages de Forks. Comme c’était agréable de pouvoir tout contempler de ses propres yeux. Soudain, ses dernières paroles lui revinrent en mémoire. Alan voulait travailler pour ce type, Alexeï Kirilov, pour trouver de l’argent et ainsi reprendre ses médicaments. Mais il n’y avait pas que lui dans l’histoire, il y avait cette Camille Valois. Que se diraient-ils à propos d’Alan ? Ils voudraient certainement l’éliminer.

*Pff… Ce n’est pas ce que je t’ai enseigné idiot. Tu ne sais vraiment pas faire dans la discrétion. Même en mission chez les Allemands tu faisais pas mieux !*

Alec se leva d’un bon et sortit de la propriété tranquillement. Il ne reviendrait plus jamais ici. Du moins, pour le moment. S’il devait affronter Kirilov et Valois, il devrait forcément revenir. Ou alors, il trouverait un moyen de tuer Kirilov, vu que Valois n’était pas tellement dangereuse. Dans un craquement de doigts, il se dirigea vers le centre ville. Il se devait d’effacer toute pharmacie de cette ville.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le manoir Saint-Gery...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le manoir Saint-Gery...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la chapelle St Jean
» ROCKY - 11 ans - SPA Saint-Etienne Loire (42)
» Relation entre Haiti et Saint Domingue :Point de vue d'un américain
» Clergé de Saint Bertrand de Comminges
» Recherche d'un adversaire Paris Saint Lazare

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Contemplation :: || Archives || :: Corbeille-
Sauter vers: