Contemplation

Absorbée par la contemplation de leur traits si parfaits, elle ne s'était pas rendue compte de ce qu'ils étaient, réellement...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Manoir de Roy Urad

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Alan Linard
Admin Sociopathe-pervers-sadique
avatar

Masculin Nombre de messages : 538
Age : 25
Clan || Meute || Famille : Clan Negens
Âge rpg : Trop vieux pour être comptabilisé ...
Métier : Buveur de sang// Modo Tout Puissant
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: Manoir de Roy Urad   Lun 4 Mai - 20:25

En entendant les explications de Roy, Alan se ressaisit et se calma un temps soit peu. Finalement, Roy l'avait juste porté sur le canapé et avait attendu qu'il se réveille. Ni plus ni moins. Mais, ce goût dans sa bouche, la sensation que le sang avait coulé le long de sa gorge. Il affleura son cou du bout des doigts. Il en était persuadé. Est-ce que Roy lui avait donné du sang d'une de ses bouteilles ? Il l'espérait. Il baissa la tête. Il s'assit en tailleur sur la canapé et resta muet un petit moment, du moins , jusqu'à ce que Roy l'interroge sur ses médicaments. Alan serra le poing. Il avait osé fouiller dans ses affaires. Il ne pouvait tolérer ceci. Ses médicaments. Personne ne devait savoir sous peine d'être humilié. Il serra de plus en plus le poing puis, d'une rapidité hallucinante, il attrapa Roy par le col et se mit à hurler :

" - Ecoute , si tu fouilles à nouveau mes affaires , je te jure que je te tue ! T'as compris ?! " .

Violemment, il relâcha l'autre vampire sur son fauteuil. Tremblant, Alan se rassit à son tour sur la canapé. Il enfouit ses mains dans son visage et murmura quelques mots comme pour se rassurer. Il passa une main dans ses cheveux puis, avec un sourire nerveux, ajouta :

" - Je ne veux plus que tu fouilles mes affaires. Un certain respect, une certaine intimité doit être instaurer. Tu comprends ? C'est pas contre toi. Mais, je t'interdis de te préoccuper à nouveau de ça. Okay ?! " .

Derrière un sourire gêné, il essayait de dissimuler la rage qui bouillonnait en lui. Déjà que ces pilules n'avaient plus aucun effet sur son organisme, si quelqu'un savait qu'ilé tait aussi faible, il ne s'en remettrait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roy Urad

avatar

Masculin Nombre de messages : 33
Age : 25
Clan || Meute || Famille : Negens
Âge rpg : 27
Date d'inscription : 16/04/2009

MessageSujet: Re: Manoir de Roy Urad   Lun 4 Mai - 22:05

*"Mais, je t'interdis de te préoccuper à nouveau de ça."* Ces mots résonnèrent dans la tête de Roy. Ses yeux rouges brillèrent un instant, et l'esprit de Roy fut confus tout aussi longtemps, avant de se remettre en place, légèrement différent. Il oublia presque les médicaments, ils n'étaient pour lui plus qu'un détail insignifiant et indigne d'intérêt.
"Bien, comme tu veut. Je ne sait même plus pourquoi je m'y était intéressé... Étrange... quoique... Non ça s'explique..."
En disant ça, Roy semblait perdu dans ses pensées. Puis il sembla revenir brutalement a la réalité, comme si il était réveillé en sursaut. Il devait le mettre au courant pour New York. Même si tout s'était passé comme prévu.
"Hem... Par rapport a ton intégration au Clan Negens... Voila, tu sera membre a part entière du clan, les même règles s'appliqueront a toi. Seulement, au bout de deux semaines, on te donnera le choix. Partir, ou Rester. Évidemment, le choix sera définitif. C'est bien ce que l'on avait dit, n'est-ce pas, Alan? En tout cas, on part des que possible. Demain sera le mieux. On y restera le temps que les formalités en rapport a ton intégration au clan en tant que mon subordonné direct soient terminés, et peut être quelques jours que tu rencontre d'autres vampires..."
Le fait de parler d'Alan comme un subordonné lui paraissait désormais ironique. Après tout, Alan, en buvant son sang, était devenu son Maitre sans le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Linard
Admin Sociopathe-pervers-sadique
avatar

Masculin Nombre de messages : 538
Age : 25
Clan || Meute || Famille : Clan Negens
Âge rpg : Trop vieux pour être comptabilisé ...
Métier : Buveur de sang// Modo Tout Puissant
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: Manoir de Roy Urad   Lun 4 Mai - 23:32

Alan s'enfonça petit à petit dans le canapé. Roy avait eu une attitude étrange lorsqu'il avait clôturé le sujet sur les médicaments d'Alan. Le jeune vampire ne s'y attarda pas trop et préféra écouter son hôte lui parler de leur prochaine destination : New-York. Alan n'avait pas eu beaucoup le temps de réfléchir et il ne savait toujours pas s'il intégrerait ou non le clan. Même si l'opportunité était alléchante, il y avait beaucoup de choses qui risquaient de changer dans sa vie, notamment le fait qu'il ne serait plus seul. Cela avait beaucoup d'avantages mais aussi beaucoup d'inconvénients.

Comme à son habitude, lorsqu'il pensait, il se gratta le haut de la tête et se murmura à lui-même :


" - Humm ... Partir demain... Ce serait vraiment pas mal... J'ai beaucoup à apprendre de moi et de ce que je suis." .

Puis, plus haut, il ajouta :

" - Oui, je suis prêt à partir dès que tu seras prêt toi aussi. Je dois t'avouer que je n'ai pas encore réfléchit à si j'intègre ton clan ou pas. Je pense que je serais fixé lors de la rencontre et des confrontations avec les autres, ainsi qu'aux deux semaines d'essais. ".

Lentement, il se leva et épousseta ses vêtements. Il devrait en apprendre un maximum, sans trop éveiller les supçons des autres, car il pourrait très vite être rejeté, et dans un labs de temps très court. Jamais il n'avait été aussi angoissé de toute sa vie, même lorsque les Allemands étaient en face de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roy Urad

avatar

Masculin Nombre de messages : 33
Age : 25
Clan || Meute || Famille : Negens
Âge rpg : 27
Date d'inscription : 16/04/2009

MessageSujet: Re: Manoir de Roy Urad   Mar 5 Mai - 0:27

*"Mais, je t'interdis de te préoccuper à nouveau de ça."* En entendant ces mots, Roy eut encore la même sensation ne ne plus vraiment pouvoir choisir ses Actes. Il réalisait que l'emmener a New York alors qu'il risquait de quitter le clan serait un danger pour Alan. Et il ne pouvait pas faire des actes pouvant attenter a la vie d'Alan, a cause du sang qu'il avait donné. Ses yeux rouges brillèrent a nouveau, et n'exprimaient plus aucun sentiments, et il dit, froidement :
"Si tu n'est pas sur, n'y va pas avant d'avoir décidé. Le clan Negens est un clan dangereux qui ne souhaite aucune fuite. Rappelle toi que toutes les règles s'appliqueront a toi si tu y va."
Ses yeux redevinrent normaux, et il revint a lui. Il avait conscience de ses actes, mais il ne les avait pas contrôlés. Il maudit intérieurement ce Lien qu'il avait créé, pour sauver un pion indécis.
"En attendant que tu te décide, il vaudrait mieux aller chasser. Mes réserves sont vides, et il te faut te nourrir.
Tout en disant ça, il se dirigeait vers son manteau, qu'il mit, et récupéra son couteau a cran d'arrêt et son revolver. Il alla ensuite dans sa cave où il récupéra quelques bouteilles qu'il mit dans une besace Une fois tout cela de fait, il prit ses clefs, et dit a Alan :
"Alors, tu arrive?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Linard
Admin Sociopathe-pervers-sadique
avatar

Masculin Nombre de messages : 538
Age : 25
Clan || Meute || Famille : Clan Negens
Âge rpg : Trop vieux pour être comptabilisé ...
Métier : Buveur de sang// Modo Tout Puissant
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: Manoir de Roy Urad   Mar 5 Mai - 11:27

Confus, il baissa la tête. Le jeune vampire savait parfaitement que s’il avait expliqué les véritables raisons de son hésitation, il en aurait été que plus humilié. Il secoua la tête comme pour évacuer toutes les pensées négatives qui défilèrent dans sa tête. Désormais, il était sûr d’intégrer le clan Negens, non pas pour être en « meute » comme d’autres vampires ou bien pour le seul plaisir de Roy, qui lui aussi avait trouvé un compagnon aux mêmes idéaux, mais tout simplement se hisser jusqu’au sommet. Apprendre un maximum d’informations sur les vampires, leurs existences, leurs passés, tout ce qui pourrait l’aider à comprendre pourquoi il avait hérité d’un tel don que seuls les Dieux pourraient posséder. Oui, il était un de ces Dieux. En pensant à tout cela, un léger rictus illumina son visage encore perturbé par les paroles de Roy.

Songeur, il ne remarqua pas le départ de Roy, qui revint quelques minutes plus tard avec un sac, dans lequel dépassaient quelques bouteilles en verre. Il revint à la réalité des choses et essaya de remettre en place le tout dans sa tête : Roy lui avait proposé de chasser. Alan ressentit un léger frisson le parcourir. Bien qu’ils soient pareils pour certaines choses il étaient néanmoins différents sur un point très précis : la chasse. Alan laissait cours à son imagination et se laissait aller. Pour lui, la chasse était signe de puissance et donc de jouissance. Il fallait qu’il fasse régner sa force physique, et plus ou moins morale, sur les humains. Or, Roy disposait d’une tout autre manière pour chasser : un couteau, des bouteilles et la victime. Il remplissait tranquillement chaque bouteille pour en avoir dès qu’il en désirait chez lui. Cela faisait sourire Alan. Roy qui avait une telle estime des vampires s’abaissaient à, finalement, se nourrir de la même manière que la vermine que sont les humains.

Alan se leva lentement du canapé et s’étira félinement. Vu que sa veste lui avait été retirée, et que son hôte l’avait fouillé, il l’enfila rapidement et emboîta le pas à Roy ? Ils sortirent du grand manoir, traversèrent la cour, ensuite le portail et sortirent en ville. Une légère brise les accompagnait, mais inhabituellement, aucune pluie ne tombait en ce soir frais. La marche se fit sans aucune parole et plutôt assez tendue. Il passa une main dans ses cheveux et là, la première victime daigna montrer le bout de son nez. Une jeune afro-américaine d’une trentaine d’années, au corps élancé. Elle portait un chemisier blanc ainsi qu’un pantalon noir et des escarpins de la même couleur que son pantalon. Un petit sac à main, une élégance à couper le souffle, c’était pour Alan la victime idéale. Il s’arrêta un instant de marcher pour contempler les courbes parfaites de la jeune femme. Il sourit et passa sa langue sur ses lèvres. Soudain, son rêve de caresser le corps chaud de la jeune fille s’envola lorsqu’il tourna la tête : Roy. Il lui avait expliqué, bien avant de partir pour New York, qu’il détestait les mélanges humains/vampires. Or, Alan les adorait. D’ailleurs, jamais il n’avait eu la chance d’effleurer de ne serait-ce que pour le sexe, la peau d’un autre vampire. Camille, peut-être, avait-il réussit à lui voler un baiser, mais il n’avait jamais réussit à aller plus loin. Peut-être la respectait-il trop pour ça pour l’embarquer dans ses nuits de débauches infinies. Alan serra le poing. Après tout, qu’est-ce que cela pouvait lui faire ce que Roy pensait de lui. Pourquoi y il, d’ailleurs, songé une seconde ? Il se mit face à Roy, et avec un sourire aussi séduisant qu’irrésistible, il lâcha :


« - Celle-la, elle est à moi… ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roy Urad

avatar

Masculin Nombre de messages : 33
Age : 25
Clan || Meute || Famille : Negens
Âge rpg : 27
Date d'inscription : 16/04/2009

MessageSujet: Re: Manoir de Roy Urad   Mar 5 Mai - 17:48

Roy et Alan avaient cherché longtemps. Pendant leur marche dans la ville, Roy ne disait rien, car il était perdu dans ses pensées. Il réfléchissait au moyen d'arriver a ses fins sans être gêné par l'autorité qu'avait désormais Alan sans le savoir.
Roy fut ramené a la réalité peu de temps après, par Alan qui lui annonça qu'il réservait une victime. Il n'avais pas remarqué la jeune femme, et l'intervention d'Alan lui fit prendre conscience de son existence. Il n'avais pas non plus remarqué que Alan s'était arrêté de marcher. Il s'arrêta donc, et observa de loin la future victime de Alan. La jeune femme, semblait calme, elle n'avait pas remarqué la présence des deux vampires, et n'avait pas conscience de son statut de gibier.
Roy vit l'excitation de Alan, et compris qu'il n'allais pas seulement la manger. Cela dégoutait Roy, mais il n'osa pas le faire remarquer. Et il ne voulait pas gêner Alan dans sa chasse, car il était curieux de voire comment Alan chassait. Le lieu était peu propice a la chasse, vu les nombreux éclairages, qui rassuraient surement la jeune victime. Mais Alan semblait si sur de lu que Roy n'y prêta pas attention.

"Bien, je te laisse faire. Je surveille tes arrières."
Il prépara son arme a feu au cas où un témoin arrive, et se cacha dans une ruelle croisant la rue dans laquelle la victime marchait. Ça lui rappelait le temps où il vivait a New York et chassait avec d'autres vampires de son clan. Il chargea son arme, pour être prêt, Et observa furtivement Alan chasser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Linard
Admin Sociopathe-pervers-sadique
avatar

Masculin Nombre de messages : 538
Age : 25
Clan || Meute || Famille : Clan Negens
Âge rpg : Trop vieux pour être comptabilisé ...
Métier : Buveur de sang// Modo Tout Puissant
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: Manoir de Roy Urad   Mar 5 Mai - 20:40

En entendant les derniers mots de Roy, Alan fit craquer ses doigts avec ce sourire qui ne le lâchait pas. Il jeta un dernier coup d'œil en arrière, en direction de Roy, puis se mit en marche vers la jeune femme. Etrangement, il se sentit assez mal à l'aise que Roy le voit faire ce genre de choses. Malgré le fait que ceci lui soit tout à fait naturel, il ne pouvait s'empêcher de ressentir une certaine gêne. Il soupira fortement puis, d'un geste presque machinal, il mit sa capuche et s'approcha de la demoiselle. Il lui emboitait le pas. Elle n'avait pas du tout l'air apeuré, bien au contraire, insouciante au danger qui rodait, elle marchait avec une aisance qui frôlait la provocation. Il pensât à une prostituée, mais, en y réfléchissant bien, elle était déjà d'une, trop belle, et de deux, trop bien habillée.

Une chose qu'il détestait par dessus tout, c'était d'attendre, et ce n'était pas parce qu'il y avait Roy qui le regardait qu'il devrait changer ses habitudes. Le jeune vampire ferma le poing et un lourd craquement se fit entendre. Celui-ci résonna même jusqu'aux oreilles de la jeune femme. Elle s'arrêta et tourna directement la tête derrière elle. Elle n'eut même pas le temps d'hausser un sourcil pour marquer sa surprise qu'il lui donna un coup de coude dans le nez. Légèrement sonnée, elle tituba en arrière pour s'écrouler sur le sol. Elle n'eut même pas la présence d'esprit de crier, de demander de l'aide. Il l'attrapa par les cheveux et la tira plus en retrait, dans un coin plus sombre. Avec sa force, il la jeta contre le mur. Elle glissa le long de ce dernier et retomba sur le sol, le nez en sang, les yeux fermés. Il la regarda longuement. Il voulait son corps. Il voulait prendre du plaisir à pouvoir la faire souffrir. Mais, quelque chose l'en empêchait. Dans son dos, il sentait le regard de Roy. Même s'il n'était pas pudique, bien au contraire, il se sentait troublé par ce regard qui le jaugeait. Furieux de ne pouvoir exercer ses envies sur le corps encore chaud de la jeune femme, il se mit à la rouer de coups. Sous la souffrance, elle se réveilla et hurla. Elle pleurait, supplier. Peut-être n'avait-il pas eu le plaisir de se fondre en elle mais au moins, il pourrait récolter ses pleures et ses supplices. Il se mit à rire en l'insultant et en lui disant que de le prier, de le supplier ne changerait rien à son destin. Et puis, comme une bouffée de chaleur, ses yeux rouges se mirent à briller : il se jeta sur la jeune femme ensanglantée, qui l'implorait toujours de l'épargner, et brutalement, lui arracha son pantalon. Heureusement, elle ne portait pas de ceinture. Il la retourna violemment et baissa son propre pantalon. Il s'aggripa à ses hanches et la viola avec violence. Tout ce qui s'était passé depuis cette dernière semaine, tout ce qu'il avait songé, ce qui lui était arrivé, il le fit subir à la jeune humaine. Plus elle pleurer, plus il jouissait.

Après quelques minutes d'extase, toujours en elle, Alan lui leva doucement la tête et lui caressa le visage. Les larmes redoublaient sur le visage matte de la jeune femme. Il se mordit la lèvre puis lécha la joue où se trouvaient quelques larmes. Radoucit, même gentil, il glissa ses doigts dans les cheveux noisettes de la demoiselle et lui murmura :


" - Tu n'as pas eu de chance. Tu as payé pour ma mauvaise semaine. Mais si tu n'avais pas été aussi belle. C'est de ta faute ma chérie... Ne t'inquiète pas, la suite sera moins douloureuse ... " .


L'afro-américaine écarquilla les yeux et en moins de temps qu'il lui en avait fallu pour respirer, Alan planta ses crocs acérés dans son cou dénudé. Elle se mit tout d'abord à convulser puis, tout doucement, son souffle s'évapora dans les airs et son coeur s'arrêta lentement de battre pour s'éteindre à jamais. Une fois rassasié, le vampire se leva, se rhabilla et ajusta le col de sa veste. D'un revers de main, il essuya un couli de sang qui perlait encore sur sa lèvre inférieure. Il donna un ultime coup de pied dans la cadavre puis mit les mains dans ses poches et tourna les talons pour rejoindre Roy. Il lui sourit et lui dit d'un ton sarcastique :

" - A mon tour d'assurer tes arrières ...".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roy Urad

avatar

Masculin Nombre de messages : 33
Age : 25
Clan || Meute || Famille : Negens
Âge rpg : 27
Date d'inscription : 16/04/2009

MessageSujet: Re: Manoir de Roy Urad   Mar 5 Mai - 21:09

Bien que l'acte de Alan dégoutait Roy, pour qui l'acte sexuel ne devait pas être partagé par autre chose que des Vampires, la manière dont Alan fit souffrir la jeune femme le satisfaisait. Ces créatures ne méritaient que la mort et la souffrance.
Une fois que Alan eut fini, il sortit de sa cachette. Le fait que Alan lui dise qu'il protégera ses arrières le fit rire. Jamais il n'avait été protégé lorsqu'il chassait. Quoiqu'il arrivait, il n'y avais aucun témoin vivant.
Très vite, Roy entendis des bruits de sirènes de police.

"On irait que ton amusement a attiré de la vermine. Cachons nous. Selon combien ils sont, il n'y aura pas besoin de chercher d'autres proies."
Roy trouva très vite une cachette, et une voiture de police arriva. Deux agents en sortirent, Roy sourit. Les deux agents semblaient troublés par les marques dans le cou de la jeune femme. "Drôles de marques... Faut croire que le mec qui l'a violé était pas bien dans sa tête!" Bien que pour un vampire cela était normal, Roy se dit qu'il fallait bien avouer que Alan n'était pas très net... Quoiqu'il en soit, il sortit de sa cachette avec son revolver a la main droite et son couteau a cran arrêt a la gauche. Il se jeta sur l'agent le plus proche et le poignarda, puis tira deux coups de feu sur l'autre agent, avant qu'aucun n'ait réalisé ce qu'il se passait. Il but u peu de leur sang, et commença a remplir les bouteilles avec leur sang. Il devait aller vite, d'autres policiers risquaient d'arriver, et surement plus nombreux. Il se tourna vers Alan, tout en continuant de remplir ses bouteilles.
"D'autres risquent d'arriver, aide moi a remplir ces bouteilles, que l'on parte rapidement."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Linard
Admin Sociopathe-pervers-sadique
avatar

Masculin Nombre de messages : 538
Age : 25
Clan || Meute || Famille : Clan Negens
Âge rpg : Trop vieux pour être comptabilisé ...
Métier : Buveur de sang// Modo Tout Puissant
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: Manoir de Roy Urad   Mer 6 Mai - 0:00

Alan ne s'attendait pas du tout à ce que Roy tue des agents de police. Encore moins qu'il remplisse ses bouteilles de leur sang. Il hocha la tête sur le côté et observa brièvement la scène avant de se rendre compte que Roy l'appelait. Il se précipita sur l'un des cadavres et commença à remplir les bouteilles avec son hôte. Une fois les bouteilles remplies, ils se levèrent. Les sirènes retentirent de plus belle dans la ville de Forks. Heureusement, les vampires n'avaient plus d'empreintes. Et même s'ils en avaient eu, la police resterait assez ébêtée de ne pas trouver de propriétaire, vu qu'ils étaient morts depuis bien longtemps déjà. Le travail terminé, ils purent s'en aller comme si de rien était.

Nuit noire sur Forks et les deux vampires regagnèrent tranquillement la demeure de Roy. Une fois à l'intérieur, Alan put enfin réaliser ce qu'il venait de se passer. Ils posèrent leurs vestes, les bouteilles emplies de sang et Alan se laissa aller :


" - Mais qu'est-ce que t'as foutu bordel ?! Pourquoi t'as tué ces flics ?! Heureusement qu'ils nous retrouveront jamais ! Mais, qu'est-ce que t'as foutu, sérieux ?! Tu joues à quoi ? Tu veux te faire coffrer par ces humains ?! " .

Dans ces moments-là, Alan ne reste pas très poli longtemps mais là, il se devait de le rester. Il se mit contre un mur et essaya de se radoucir. Il fit craquer ses poings pour essayer de rester le plus calme possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roy Urad

avatar

Masculin Nombre de messages : 33
Age : 25
Clan || Meute || Famille : Negens
Âge rpg : 27
Date d'inscription : 16/04/2009

MessageSujet: Re: Manoir de Roy Urad   Mer 6 Mai - 0:28

Roy fut surpris du ton d'Alan. Lui, qui se vantait de ne craindre personne, s'inquiétait pour deux humains représentant simplement la faible justice des humains répugnants. Le ton d'Alan l'énervait, il riposta donc de suite :
"En quoi la vie de deux parasites pourrait me poser un problème? Même en tant qu'humain je ne les craignait pas. En tant que vampire, ils ne sont même plus dignes d'intérêt. Et puis, le clan Negens est très influant, et si ils me coffrent, je suis dehors au bout de quelques heures... Les humains sont facilement corruptibles. Et l'important, c'est que l'on ait des réserves de sang, et que on ait pas d'ennuis avec les humains. Mais dit moi, tu me critique, mais n'est-ce pas toi qui a violé et tué cette fille? C'est aussi un crime pour eux a ce que je me souvienne... Si y'avais eu un seul témoin, tu serais quelqu'un de recherché!"
Roy se calma. Il s'assit dans un fauteuil, s'accouda sur l'accoudoir, et mis sa tête dans sa main gauche. Il soupira, et repris, calmement.
"Bref, ça ne vaut pas la peine de se disputer pour ça... L'essentiel, c'est que tout s'est passé sans problèmes majeurs, n'est-ce pas?"
Il se releva, et se servit un verre de sang, ainsi qu'a Alan, a qui il emmena le verre.
"Ça a dut te donner soif, ces émotions, bois de bon cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Linard
Admin Sociopathe-pervers-sadique
avatar

Masculin Nombre de messages : 538
Age : 25
Clan || Meute || Famille : Clan Negens
Âge rpg : Trop vieux pour être comptabilisé ...
Métier : Buveur de sang// Modo Tout Puissant
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: Manoir de Roy Urad   Mer 6 Mai - 20:08

Toujours adossé contre le mur, Alan resta calme lorsqu'il entendit Roy lui parler sur un ton plus que hautain :

"En quoi la vie de deux parasites pourrait me poser un problème? Même en tant qu'humain je ne les craignait pas. En tant que vampire, ils ne sont même plus dignes d'intérêt. Et puis, le clan Negens est très influant, et si ils me coffrent, je suis dehors au bout de quelques heures... Les humains sont facilement corruptibles. Et l'important, c'est que l'on ait des réserves de sang, et que on ait pas d'ennuis avec les humains. Mais dit moi, tu me critique, mais n'est-ce pas toi qui a violé et tué cette fille? C'est aussi un crime pour eux a ce que je me souvienne... Si y avait eu un seul témoin, tu serais quelqu'un de recherché!"

Dans sa tête, tout se mit à bouillonner. Comment osait-il ?! Alan ne sut pas pourquoi il ne lui sauta pas au cou, mais la phrase qui suivit ce long monologue le fit se radoucir davantage.Il préféra garder pour lui ses pensées et ne pas envenimer la conversation.


Roy se leva, versa un peu de sang frais dans deux verres et en tendit un à Alan. Il prit une grande inspiration et trinqua avec Roy :


" - Tu as raison, il vaut mieux que l'on se calme et qu'on boive sans soucis. Au clan Negens alors ...".

Tranquillement, il but une gorgée de sang. Le sang prit directement dans le cou d'un humain n'avait rien à voir avec celui versé dans un verre. Il continua à boire ce sang à contre-coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roy Urad

avatar

Masculin Nombre de messages : 33
Age : 25
Clan || Meute || Famille : Negens
Âge rpg : 27
Date d'inscription : 16/04/2009

MessageSujet: Re: Manoir de Roy Urad   Ven 8 Mai - 20:00

Roy était soulagé que la discussion avec Alan ne s'était pas envenimée, et que l'ambiance était redevenue calme. Il but son verre d'un trait, et le posa sur la table. Le silence était devenu pesant, et Roy décida de le briser. Il regarda Alan dans les yeux, et lui dit :
"Alan, a tu pris ta décision pour ton intégration au clan Negens?"
Roy savait que selon la réponse de Alan, son lien de sang l'obligerais a le remettre en garde contre les dangers d'une quelconque hésitation. Il décida donc de le prévenir alors qu'il avait encore le contrôle de ses actes. Mais étrangement, il ne voulait pas lui mentir. Étrange, pour lui qui avait menti toute sa vie.
"Il faut que tu sache que le clan Negens est un clan dangereux qui n'hésite pas a tuer quiconque a des informations sur lui alors qu'il ne fait pas partie du Clan. Il est d'ailleurs un miracle qu'ils me laissent vivre ici en paix, sans aller a New York sauf pour des événements exceptionnels, comme ton intégration au Clan. J'en ai vu mourir pour avoir juste demandé a vivre ailleurs que dans le siège du clan. Réfléchit bien."
Il s'assit sur son siège, et se servit un autre verre de sang. Il pensait que finalement, ce lien de sang commençait a être un fardeau. Mais il savait que un jour, ça lui servira surement. Après tout, il était devenu un expert en manipulation. Il arriverais a manipuler Alan pour faire de son lien un avantage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Linard
Admin Sociopathe-pervers-sadique
avatar

Masculin Nombre de messages : 538
Age : 25
Clan || Meute || Famille : Clan Negens
Âge rpg : Trop vieux pour être comptabilisé ...
Métier : Buveur de sang// Modo Tout Puissant
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: Manoir de Roy Urad   Ven 8 Mai - 21:18

Alan fronça les sourcils en se mordant la lèvre inférieure. Il se traina jusqu'au canapé en face de Roy et s'y installa sans grande conviction. Il était normal d'hésiter dans un moment pareil où notre vie pouvait bousculer à jamais. Mais, il avait déjà prit sa décision. Il voulait intégrer Negens pour le pouvoir. Mais, il ne fallait pas le laisser entrevoir. Il s'enfonça dans le canapé puis joignit ses mains. Il leva la tête et dit :

" - Merci de me prévenir. Je suis pratiquement sûr d'intégrer ton clan, mais comme toujours, il faut que je sois prudent, que je me pose des questions. C'est la première fois que je suis si concentré sur quelque chose... ".


Vivement, il se gratta la joue puis ajouta après mûre réflexion :


" - De toute façon, ton clan ne pourra rien contre moi. Il est vrai que, comme tu me l'as précisé, il est puissant. Mais,j'ai toujours été seul et j'ai toujours su m'en sortir. Le sang humain m'a rendu puissant et incontrolable. Sache que je craind rien ni personne. ".

Le jeune vampire croisa les bras sur son torse et esquissa un sourire. Il réfléchit. Roy se souciait-il vraiment d'Alan ? Il le rammenait chez lui après qu'il se soit évanouit, il le mettait en garde contre la puissance du clan ... Alan s'accouda sur ses cuisses et dit en passant sa langue sur ses lèvres :

" - J'y crois pas ... Te ferais-tu du soucis pour moi ? Un pauvre vampire qui "n'assume" en rien le fait d'être un vampire car il met des lentilles de contact. Ah ah ah ! Ca m'étonne de toi, Ô grand Dieu des vampires ! ".

Tout en riant, il s'enfonça dans le canapé. Etrangement, le fait que quelqu'un s'inquiète pour lui, cela lui donna une pointe de gaieté au fond de son âme noire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roy Urad

avatar

Masculin Nombre de messages : 33
Age : 25
Clan || Meute || Famille : Negens
Âge rpg : 27
Date d'inscription : 16/04/2009

MessageSujet: Re: Manoir de Roy Urad   Mar 12 Mai - 19:29

*"Sache que je craind rien ni personne."*
Ces mots firent sourire Roy. Il avait le même sentiment quand il a intégré le clan. Mais, ce clan est plus dangereux qu'il en a l'air.

"C'est normal que tu n'ait pas peur. Tu ne la jamais connue depuis que tu est vampire. Mais sache que j'ai été pareil. Et comme moi, tu découvrira la crainte et la peur, pour apprendre a la combattre ensuite. Mais, je ne vais pas t'interdire de ne pas avoir peur, au contraire..."

*"- J'y crois pas ... Te ferais-tu du soucis pour moi ? Un pauvre vampire qui "n'assume" en rien le fait d'être un vampire car il met des lentilles de contact. Ah ah ah ! Ca m'étonne de toi, Ô grand Dieu des vampires ! ".*
Du soucis? Ces mots frappèrent Roy. C'était en effet indigne de lui. Mais il ne comprenait plus rien, et il lui semblait que la logique avait disparue de son monde équilibré et rationnel. Mais cela n'avait plus d'importance. Il lui fallait protéger Alan, Pour le bien de son plan. Et sans parler du lien de sang qu'il a créé.
En tout cas, il appréciait le nom que Alan lui donnait. "Dieu des Vampires". Ça sonnait bien. Et c'était plutôt ironique, venant d'une personne que Roy ne pouvait blesser ni tuer, et qui pouvait lui donner des ordres directs.
Quoiqu'il en soit, la réponse d'Alan lui convenait. Il décida de lui demander de lui confirmer sa décision.

"Alors, ta décision est prise? Dis moi dès que tu veut que je t'emmène a New York pour ton intégration au Clan."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Linard
Admin Sociopathe-pervers-sadique
avatar

Masculin Nombre de messages : 538
Age : 25
Clan || Meute || Famille : Clan Negens
Âge rpg : Trop vieux pour être comptabilisé ...
Métier : Buveur de sang// Modo Tout Puissant
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: Manoir de Roy Urad   Mar 12 Mai - 23:50

Alan sourit en levant la tête. Il se rendit compte que lorsqu'il avait prononcé les mots " Dieu des Vampires ", une éblouissante étincelle illumina les yeux rouges de Roy. Le jeune vampire se félicita lui-même intérieurement d'un vocabulaire si majestueux qui pouvait envoûter n'importe qui. Souvent les personnes de savoir disent que seul l'argent peut endoctriner les mœurs or, dans le cas des vampires, seules les belles paroles font la différence. Il toussota dans son poing : oui sa décision était prise et le plus tôt il irait à New York, plus vite cette histoire serait derrière lui. Il passa une main dans ses cheveux couleur ébène puis se redressa en dsant :

" - Je suis prêt pour partir. Tu as fait tes réserves et au pire, je pourrais toujours dîner en ville. Après tout, New York est une très grande ville ... " .

Le jeune vampire lui lança un clin d'oeil avec un sourire malicieux. Il se frotta les mains et enfila sa veste. Il glissa discrètement une main dans sa poche où y était déposée la boîte de médicaments. Même s'ils ne faisaient plus effet, psychologiquement, le remède en avait un. Il tapota l'intérieur de la poche : elle y était, effectivement. Il leva les yeux vers son hôte et ajouta :


" - Pourquoi ne pas partir ce soir ? De plus , si la police nous recherche, ça nous donnera l'occasion de nous faire oublier , non ? " .

Il pencha la tête sur le côté. La route du tropaion n'était qu'à quelques poignées de mains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roy Urad

avatar

Masculin Nombre de messages : 33
Age : 25
Clan || Meute || Famille : Negens
Âge rpg : 27
Date d'inscription : 16/04/2009

MessageSujet: Re: Manoir de Roy Urad   Sam 16 Mai - 15:45

"Tu a raison, Et le plus tôt sera le mieux si tu a pris ta décision."
Roy se leva, pris les clés de son manoir et de sa voiture, pris son pistolet et son couteau a cran d'arrêt, une bouteille de sang, et sorti, suivi par Alan. Après avoir bien fermé son manoir, ils montèrent dans la voiture et prirent la route.
"J'imagine que tu n'a rien a prendre... Et de toute façon, le clan a tout ce qu'il te faudra."
En arrivant a la sortie de la ville, Un policier les aborda. Roy, ne voulant pas créer plus d'agitation, s'arrêta, et contrôla ses pulsions meurtrières.
"Que se passe-t-il, monsieur l'agent?
-Il y a eu trois meurtres et un viol dans la ville et on contrôle les sorties pour éviter que le coupable ne s'enfuie.
-Je comprends... c'est terrible, dans une ville aussi calme...
-Oui,pourriez vous me montrer vos papiers, et me laisser fouiller le véhicule?"

Roy compris que avec sa bouteille de sang, le fait qu'il n'ai pas de papiers, et les armes qu'il dissimulait, le policier comprendrait qu'ils sont les criminels recherchés. Il décida de ruser, pour ne pas a avoir a effectuer ce contrôle. Il allait utiliser son pouvoir. Il regarda le policier, et tout en lui répondant "Oui, Bien sur", Activa son pouvoir. Le policier senti une douleur atroce dans son ventre, se plia par terre, de douleur. Roy continua de jouer la comédie, et lui dit, en ayant l'air inquiet :
Vous allez bien monsieur? J'appelle une ambulance?
-Je sait pas ce qu'il se passe, je veut bien une ambulance...
-Tout de suite!"

Roy était plus qu'amusé. Il appela de son portable une ambulance, et une fois qu'elle arriva, le policier fut embarqué, et ils purent repartir pour New York.

Le reste du trajet fut plus que calme. Roy ne parlait pas, et ne mettait pas la radio, ni de musique.

Une fois arrivés a New York, ils étaient épuisés. Roy entra dans l'église désaffectée, suivi par Alan. Il ouvrit le passage secret, descendit les marches de l'escalier, et frappa a la porte. L'attente ne fut pas longue, et la voix d'un vampire leur demanda
"De quelle couleur est la nuit?" et Roy répondit "Rouge Sang, mon frère." Et la porte fut ouverte par un vampire de l'autre coté. Il semblait assez jeune, Brun, grand, aux yeux verts. Il salua Roy, et lui demanda :
"C'est lui ta recrue?
-Oui. Il est très prometteur. Et surement plus cruel avec les humains que beaucoup d'entre nous.
-Il ira loin alors."
Le vampire se tourna vers Alan, et lui dit : "Bonjour a toi, le nouveau. Je suis Alexander, enchanté! Bienvenue dans ce qui va bientôt devenir ta maison!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Linard
Admin Sociopathe-pervers-sadique
avatar

Masculin Nombre de messages : 538
Age : 25
Clan || Meute || Famille : Clan Negens
Âge rpg : Trop vieux pour être comptabilisé ...
Métier : Buveur de sang// Modo Tout Puissant
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: Manoir de Roy Urad   Sam 16 Mai - 17:48

Après être sortit du grand manoir de Roy, Alan lui emboita le pas jusqu'à la voiture. Ils montèrent dans la voiture, comme le plus naturellement du monde, et se dirigèrent vers la ville de New York. Mais un barrage de police à la sortie de Forks les empêchèrent de pouvoir prendre l'autoroute. Alan se crispa un instant. Si la police fouillait la voiture, ils devraient alors les tuer et ils seraient découverts. Non, non. Il fallait qu'il garde son calme. Arrivée devant la barrière, la voiture de Roy s'arrêta et il ouvrit la vitre de sa porte. Alan détourna le regard, légèrement tremblant. Étrangement, au lieu de s'énerver, il laissa faire Roy et sa diplomatie habituelle. Apparemment, tout sa passait bien, puisque l'homme qui les avait interpelés se sentait mal. Roy appela une ambulance et ils purent repartir tranquillement.

Durant tout le voyage, Alan y repensa. Juste à ce moment-là, cet humain se sentit mal. Juste au moment où il les interrogeait. Intriguant, quoi qu'excitant. Si tel était le pouvoir de Roy, tout deux avaient des pouvoirs très puissants. Pendant tout le trajet, les deux vampires ne parlèrent pas. Alan, lui, réfléchissait à ce qu'il pourrait dire à ce clan. Serait-il accepté et serait-il à la hauteur d'un groupe. S'il aurait pu somnoler pour moins penser, il eut fait.

Plusieurs heures de route dans un silence pesant, Alan ne tenait plus. Il bougeait énormément sur son siège, jouait avec sa ceinture pour trouver une occupation. Un vrai gamin. Ils arrivèrent finalement à New York. Le jeune vampire ouvrit sa fenêtre et sortit sa tête. Jamais il n'avait vu pareil spectacle. Paris et ses lumières ne faisait vraiment pas le poids comparé à New York. Un sourire se dessina sur ses lèvres. Oui, il était comme un enfant qui venait de découvrir quelque chose qui l'enchantait. Car ce spectacle était enchanteur et l'émerveillait. Mais cette vue hypnotisante le ramena vite à la réalité : il n'était pas là pour le tourisme mais bien sur pour le clan. Il rentra sa tête à l'intérieur et ferma la vitre. Il était temps de montrer ce qu'il valait.

New York était ensoleillée comparée à Forks, qui était une petite bourgade pluvieuse. Presque se sentait-il à sa place ici. La ville fourmillait et les habitants avaient l'air plus appétissants les uns que les autres. Il se léchait les babines. Les deux vampires marchèrent vers une église qui semblait abandonnée. Ils entrèrent et Roy lui fit prendre une sorte de passage secret. Alan se cru dans un livre. Tout en descendant les marches, il caressait du bout des doigts les parois comme pour s'imprégner du lieu magique. Il s'arrêtèrent puis une voix sortie de nulle part :


" - De quelle couleur est la nuit? "

Et Roy répondit aussi tôt :


" - Rouge Sang, mon frère. "

Là, une trappe s'ouvrit et ils purent entrer dans l'antre du clan Negens.Un grand brun les accueillit. Il avait l'air très enthousiaste à l'arrivée d'Alan. Ce dernier essaya de rester imperturbable et lui tendit la main. Il dit d'un ton neutre :

" - Enchanté. Je suis Alan et je suis ravit d'être ici. "

Le jeune vampire jeta un regard en coin à Roy avec un demi-sourire presque effrayant puis ils accèdèrent à une grande salle. Le jeune Alexander leurs demanda de prendre place sur une chaise et leurs dit que bientôt, quelques autres membres du clan arriveraient. Alan passa une main dans ses cheveux. L'endroit était immense. Pour l'instant, les gents chaleureux. Mais il ne fallait pas se laisser aller et se fier à tout ça. Ne faire confiance qu'à lui-même et à Roy. Pourquoi pensait-il à Roy ? Non, il ne fallait pas lui faire confiance. Il chassa cette idée de son esprit quand soudain, le jeune effronté se mit à lui parler :

" - Je remarque que tu as un petit accent. Tu n'es pas Américains, n'est-ce pas ? "

" - Euh , et bien, en effet. Je suis français. Je viens du sud de la France. "


" - Ah ! Bien bien... C'est très joli par-là et j'y ai de très bons souvenirs culinaires... ".

le jeune homme se mit à rire et, perplèxe, Alan haussa un sourcil. Lui n'en avait aucuns de bons souvenirs. Sauf avec Alec. Mais tout ça était loin. D'un ton sec et presque agressif, il ajouta :

" - Je ne préfère pas trop parler de cette époque-là. Je me porte très bien sans. Bref, quand est-ce que les autres arrivent ? ".

Alan regarda Roy. Il était impatient de pouvoir poser ses questions aux anciens et ne voulait s'embrouiller l'esprit avec un gaminc omme ce Alexander. Quoi que, il pourrait peut-être s'en servir comme objet sexuel d'un soir. Il afficha un grand sourire de prince et dit plus affectueusement :

" - Désolé, je suis un peu angoissé d'être examiné. C'est assez... Nouveau pour moi, je dois dire. ".

Compréhensif, l'autre lui répondit :

" - Je sais, je sais ... C'est dur et on y est tous passé par-là, pas vrai Roy !? ".


Alan se radoucit. Cette expérience le mettait à cran. Mais il voulait en savoir un maximum sur les vampires et tout ce qui concernait le monde, ce monde. Ce soir en tout cas, il savait pertinemment qu'il s'amuserait bien. Il se glisserait dans la chambre de ce jeune effronté et lui montrerait qui il était.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roy Urad

avatar

Masculin Nombre de messages : 33
Age : 25
Clan || Meute || Famille : Negens
Âge rpg : 27
Date d'inscription : 16/04/2009

MessageSujet: Re: Manoir de Roy Urad   Sam 16 Mai - 22:02

Roy n'avait pas dit un mot et restait impassible. Il était perdu dans ses pensées quand Alexander l'interpella.
" - Je sais, je sais ... C'est dur et on y est tous passé par-là, pas vrai Roy !?
-Dur? Parle pour toi, Alexander.
-Ahahah! C'est vrai que tu n'a jamais été anxieux, toi!"

Jamais? En effet, jusqu'à il y a peu, il n'avais jamais connu ça. Mais depuis qu'il connaissait Alan, il connaissait ça, et ressentait l'anxiété de plus en plus souvent. Surtout maintenant. Le point de non-retour était atteint, Alan était en danger de mort si il décidait de partir. Et cela mettait les nerfs de Roy a fleur de peau.
"L'anxiété, c'est pour les faibles. Ou pour les humains, mais c'est la même chose.
-Tu ne change jamais, hein?
-Qui sait?"

Oui, Il avait changé. Ses propos le prouvaient : il se sentait faible de ressentir de l'anxiété. Même en tant qu'humain il n'avais pas ressenti ça.

A ce moment, un Vampire entra, et Appela Alan.

"Alan Linard! Les anciens sont prêts a vous recevoir pour votre intégration. J'imagine que Monsieur Urad vous accompagnera, vu qu'il sera votre supérieur direct."
Roy se leva, et répondit directement au valet :
"En effet, j'accompagnerai Alan."
Le fait qu'il devienne son supérieur semblait toujours étrange a Roy. Alan avait toujours une autorité suprême sur Roy, après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Linard
Admin Sociopathe-pervers-sadique
avatar

Masculin Nombre de messages : 538
Age : 25
Clan || Meute || Famille : Clan Negens
Âge rpg : Trop vieux pour être comptabilisé ...
Métier : Buveur de sang// Modo Tout Puissant
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: Manoir de Roy Urad   Dim 17 Mai - 18:48

Furieux contre lui-même, Alan baissa la tête. Il n'était pas du tout angoissé, quoi que, oui, un peu. Non, en fait, il était très angoissé. Et ça, il le détestait. Comme venait de le dire Roy, ce sentiment n'était destiné qu'aux faibles et donc qu'aux humains. Tout d'un coup, il se sentit faible et seul. Très seul face à ce clan. Et puis, cet Alexander qui avait l'air d'en savoir tellement sur Roy, sur ce clan, cela le mettait de plus en plus en rogne. Perdu dans ses pensées, la voix d'une tiers personne vint lui rappeler du pourquoi il se trouvait ici :

" - Alan Linard! Les anciens sont prêts a
vous recevoir pour votre intégration. J'imagine que Monsieur Urad vous
accompagnera, vu qu'il sera votre supérieur direct. "


"- En effet, j'accompagnerai Alan. "

Roy l'accompagnait. Il se sentit tout de suite plus léger, même si sa peur ne s'était toujours pas enfuie. Il finit par se lever et inclina la tête envers l'autre vampire comme pour le saluer. Il emboita le pas aux deux vampires. Ses mains commençaient à trembler, il avait l'impression que tout tournait autour de lui. Ses médicaments n'avaient plus d'effet. Discrètement, le jeune vampire glissa sa main dans sa poche, ouvrit la petite boîte où y était renfermé ses cachets et en prit quelques uns dans sa main. Il la porta à sa bouche et goba un à un les médicaments du mieux qu'il pouvait. Qu'au moins ceci l'aide à oublier ses angoisses pour un instant à défaut de lui faire passer sa schizophrénie. Après la traversée d'un grand corridor, ils débouchèrent devant une immense porte emplie de signes bisarroïdes. La grande porte s'ouvrit dans un lourd craquement et dévoila une grande table rectangulaire en bois de chêne. Alan se retrouvait face aux anciens, face au clan Negens. Il aurait voulu attraper une main pour le rassurer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roy Urad

avatar

Masculin Nombre de messages : 33
Age : 25
Clan || Meute || Famille : Negens
Âge rpg : 27
Date d'inscription : 16/04/2009

MessageSujet: Re: Manoir de Roy Urad   Dim 17 Mai - 23:48

Roy et Alan étaient rentrés dans la pièce seuls, le valet étant resté a la porte. Ils s'assirent en face des Anciens, dont certains n'en avaient pas l'air, grâce a l'immortalité des vampires. Celui qui avait l'air le plus âgé pris la parole.
"Mes Frères, nous sommes ici réunis pour intégrer a notre famille Alan Linard ici présent! Ce dernier entrera sous l'autorité de Roy Urad, Notre noble Seigneur de la Nuit. Roy Urad, prenez vous la responsabilité de Alan Linard?
-Oui, vénérable ancien."
Roy eut un léger sourire. Son plan était en marche. Une fois Alan entré dans le clan, il serais plus simple de pendre la tête du Clan. Il savait que son caractère rebelle mettrait de l'agitation, et son caractère charmeur le fera être apprécie des autres vampires. Il était l'élément parfait.
Un autre Ancien, ayant l'air plus jeune, pris la parole :

"Désormais, Alan Linard, accepte tu de vouer ton âme et ton corps a notre famille? Accepte tu d'accepter et d'assimiler les idéaux du Clan Negens? Accepte tu de devenir a la fois nos crocs et nos yeux?"
Pendant que l'Ancien prononçait l'habituel serment a accepter, une Ancienne préparait une plume et un morceau de papier que Alan devrait signer, qui disait plus ou moins la même chose que le serment prononcé, et tendit la plume non-encrée a Alan. Il devait signer de son sang, comme lui expliquait l'ancienne.
Roy, lui, signait lui aussi un papier de son sang, pour que Alan soit son subordonné direct.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Linard
Admin Sociopathe-pervers-sadique
avatar

Masculin Nombre de messages : 538
Age : 25
Clan || Meute || Famille : Clan Negens
Âge rpg : Trop vieux pour être comptabilisé ...
Métier : Buveur de sang// Modo Tout Puissant
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: Manoir de Roy Urad   Lun 18 Mai - 21:36

Dans l'atmosphère planait une tension intenable. S'il aurait été en face d'enfant, Alan se serait sûrement mit à hurler ou même à gesticuler dans tout les sens. Mais là, en ces circonstances, il préféra rester un minimum calme pour observer et écouter attentivement. Après tout, un futur chef se devait de rester passif un certain temps pour mieux agir. Il se contenta d'écouter les longs discours des anciens. Avant même de pouvoir s'ennuyer sous les paroles lassantes des "vieux", il entendit son nom :

" - Désormais, Alan Linard, acceptes-tu de
vouer ton âme et ton corps à notre famille? Acceptes-tu d'accepter et
d'assimiler les idéaux du Clan Negens? Acceptes-tu de devenir à la fois
nos crocs et nos yeux?"


Une femme, aux allures de scribe des temps anciens, fit passer à Alan une feuille à signer. Il ne comprit pas tout de suite pourquoi la plume n'était pas encrée puis, voyant Roy qui se préparait à faire couler son sang, il comprit : l'encre qui lui servirait à sceller le pacte du clan Negens ne serait autre que son propre sang. Il frémit à cette idée. Jamais il n'aurait eut l'idée de faire couler de serait-ce qu'une seule petite goutte de son sang. C'était son sang. Il lui appartenait. Pourquoi en faire don à une secte pareil ? Mais au fond, il savait que signer ce traité signifiait qu'il gravirait rapidement les échellons et qu'il pourrait enfin accéder au pouvoir. Le monde serait bientôt à ses pieds. A force de se concentrer sur la signature du pacte et du futur, il n'avait même pas répondu. Il secoua la tête frénétiquement puis haussa un sourcil en affirmant :

" - Oui, j'accepte de vouer mon âme et mon corps à votre... Notre famille. ".

D'un geste hésitant, il prit la plume et se fit avec celle-ci une légère entaille au poignet : une seule goutte suffit pour imprégner la mine. Il signa de ses inniciales. Signer comme il le faisait en tant qu'être humain lui était bani. Il remit ensuite la feuille et la plume à la jeune femme puis regarda Roy. Finalement, le voir ici avec lui le fit se sentir plus puissant, il ne sut pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roy Urad

avatar

Masculin Nombre de messages : 33
Age : 25
Clan || Meute || Famille : Negens
Âge rpg : 27
Date d'inscription : 16/04/2009

MessageSujet: Re: Manoir de Roy Urad   Jeu 21 Mai - 23:07

Après que Alan ait signé, les Anciens se levèrent, et tendirent leur main pour serrer celle de Alan, en lui disant, d'un air Joyeux :
"Bienvenue dans votre famille, Alan Linard le Nocturne!"
Après cela, Roy et Alan sortirent de la salle, et furent acclamés par les autres vampires attendant dans la salle commune. Alexander alla les voir, et dit a Alan :
"Alors ça y est mon frère? Tu est des Nôtres!"
Roy répondit a sa place
"Oui, il est désormais mon nocturne." Roy se tourna vers Alan, et lui expliqua : "Nocturne est ton rang dans le Clan. En excluant les Anciens, il y a six rangs dans ce Clan. En partant du plus bas en allant vers le plus élevé, ces rangs sont : Nocturne, Chasseur, Prédateur, Sanglant, Croc de la Nuit, et Seigneur de la Nuit. Chacun a le droit de donner des ordres aux membres de rang inférieur n'étant sous l'autorité de personne. Et prendre des Subordonnés est un privilège des Crocs et des Seigneurs de la Nuit. De plus, nous les Seigneurs de la Nuit avons en plus le droit de donner des ordres aux subordonnés des Crocs de la Nuit. Par exemple, je peut donner un ordre a Alexander, Ainsi qu'a ses subordonnés, et ils devrons obéir sans discuter, sinon, ils meurent." Alexander sembla vexé de la remarque
"Roy! Qui te dis que je suis toujours Croc de la Nuit, après ces 67 ans?
-Le fait que tu n'a pas le potentiel pour le devenir. Pas en aussi peu de temps, en tout cas.
-Toujours aussi froid, et tranchant. En effet, je ne suis pas encore un seigneur de la nuit, mais j'ai bientôt les qualifications nécessaires pour le devenir!
-Si tu ne l'est toujours pas, pourquoi la ramène-tu?"

Alexander se tut, et semblait énervé. Mais il repris son air joyeux, et dit a Alan :
"Quoi qu'il en soit, même en étant un 'simple' Croc de la Nuit, je peut toujours fêter l'arrivée d'un nouveau frère!"
Il claqua des doigts, et deux vampires arrivèrent, tenant chacun une humain vivante. Alexander dit a Alan :
"Voici mon cadeau de bienvenue! Prends en une, et boit son sang a volonté!"
Quand il dit cela, les humaines tentèrent de s'enfuir, mais les Vampires les tenaient bien. Alexander s'approcha de l'une, et lui dit, calmement :
"Calme toi... La nourriture ne doit pas s'enfuir, surtout quand elle est un cadeau a un frère! Ne t'inquiète pas, bientôt tout sera fini..."
Les deux humaines pleuraient, en priant pour que ce soit un cauchemard... Alexander, lui riait, et dit a Alan :
"Alors, mon frère, laquelle prends tu?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Linard
Admin Sociopathe-pervers-sadique
avatar

Masculin Nombre de messages : 538
Age : 25
Clan || Meute || Famille : Clan Negens
Âge rpg : Trop vieux pour être comptabilisé ...
Métier : Buveur de sang// Modo Tout Puissant
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: Manoir de Roy Urad   Ven 22 Mai - 23:06

Finalement, la cérémonie d'initiation n'avait pas vraiment duré
longtemps, et au contraire, après la signature d'un papier officiel,
Roy et Alan étaient sortis. Ce dernier se sentit assez soulage quoi que
humilié. Comment un rang aussi faible lui avait été attribué ?! Il
n'arrivait pas à en revenir. Tout ça ne pouvait être possible. Il
croisa les bras sur son torse et, avant même de pouvoir se retrouver
seul, le jeune Alexander commença à leurs "taper la discution". Ne
pouvant ouvrir la bouche pour parler, Alan se contenta d'écouter les
explications hautaines de Roy et l'expression vexée du jeune Alexander.
Alors qu'il commençait à s'ennuyer fortement, Alan décroisa les bras et
observa les traits rieurs du jeune vampire. En un claquement de doigts,
le jeune vampire fit apparaitre deux colosses qui tenaient chacun une
jeune pucelle. L'un blonde , l'autre brune, Alexander lui demanda de
choisir laquelle prendre pour fêter son arrivée dans le clan Negens.
Cela faisait quelques temps qu'il ne s'était pas amusé comme il aimait.
Vu qu'il se devait d'honorer la requête de son nouveau frère, il ajouta
d'une voix malicieuse :


" - Et bien, je souhaite que ce soit toi qui me les apportes dans mes appartements. Je ne pense pas que cela te gêne, si ? " .


Alexander fut surprit puis, ses épaules retombèrent et il dit d'une voix tout aussi provocante :


" - Très bien. Je te les apporterai donc. " .

Alan, qui aurait préféré partager sa nuit avec un autre, se tourna vers Roy et ajouta plus sec :

" - Ça ne te dérangera pas que je passe ma nuit avec deux jeunes humaines ? Comme celle que nous avions chassé ... ? " .

Du mieux qu'il pouvait, il espérait pouvoir pousser à bout Roy. Mais
il savait que ce ne serait pas facile, tout comme monter en grade. De
plus, Alec n'avait pas refait surface, peut-être était-ce grâce à sa
propre volonté ou tout simplement parce que depuis un moment, il
pouvait se laisser aller à sa guise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roy Urad

avatar

Masculin Nombre de messages : 33
Age : 25
Clan || Meute || Famille : Negens
Âge rpg : 27
Date d'inscription : 16/04/2009

MessageSujet: Re: Manoir de Roy Urad   Ven 22 Mai - 23:27

Roy n'aimait pas que Alan fasse ce genre de choses avec des humaines, surtout qu'il était désormais un membre du clan. Certes, cela n'était pas interdis, mais ce n'était pas non plus très encouragé, au contraire... Mais c'était pour sa tendance a défier les règles que Roy avait confiance en Alan pour mener a bien son plan. Il décida de le laisser faire, mais il se souvint que Alan n'avais pas encore de chambre a lui.
"Fais comme tu veut. Mais tu n'a pas encore de chambre..."
Alexander intervint de suite :
"Dans ce cas, il n'a qu'a venir dans la mienne! Cela ne te dérange pas, Roy?
-En effet, ça ne me dérange pas."
En disant ça, Roy soupirait, et descendit vers la grande salle, ou un groupe de Vampires venait d'arriver, apparemment acclamés.
"Que se passe t-il?
-Roy, c'est vrai que t'est pas au courant.... Ces gars ont buté une meute de loups garous en Angleterre, et vu qu'ils sont rentrés, on compte organiser une petite fête en leur Honneur!
-Une meute entière? Voici une nouvelle qui a de quoi me redonner le sourire un jour de déprime!"

Il se dirigea vers le groupe, et les félicita :
"Bravo a vous! Je pense que les Anciens vous offrirons une récompense en conséquence... En attendant, qu'un groupe de nocturnes libres aillent nous chercher des humains! Ce soir, le sang coulera a Flots!"
Son ordre fut suivi d'une ovation, Et une dizaine de vampires se mirent en chemin. En attendant leur retour, ils commencèrent la fête avec des bouteilles de sang que le clan gardait en réserve.
Après une petite heure, les vampires revinrent avec chacun un ou deux humains inconscients. Et tous les vampires présent se jetèrent quasiment immédiatement dessus, buvant leur sang sans retenue.
La fête continua longtemps, les vampires se relayant pour le réapprovisionnement en humains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Linard
Admin Sociopathe-pervers-sadique
avatar

Masculin Nombre de messages : 538
Age : 25
Clan || Meute || Famille : Clan Negens
Âge rpg : Trop vieux pour être comptabilisé ...
Métier : Buveur de sang// Modo Tout Puissant
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: Manoir de Roy Urad   Sam 23 Mai - 0:18

De loin, Alan jeta un petit coup d'oeil au groupe qui avait soit disant avait anéantit une meute entière de Loups-Garou. Cela étonna fortement le jeune vampire car, dans toute sa vie, jamais il n'avait eu l'occasion de croiser une de ces créatures. Il se gratta le haut du crâne et, revenant à la réalité, il observa Alexander qui se tenait toujours près de lui. Il avait attrapé les deux jeunes filles qui tentaient de se débattre tant bin que mal. Etrangement, elles ne criaient pas, ne suppliaient pas, n'imploraient pas. Elles restaient assez passvies au sort qui lui était donné. Alan, assez déçu de ne pas recevoir d'insultes, tourna son regard sur le jeune Alexander et lui dit en passant sa langue sur ses lèvres :

" - Alors, me montreras-tu ta chambre avant que le soleil se lève ? ".

" - Ah oui, j'allais oublier ! Bon , viens, j'te montre ! Tu vas voir, tu vas te plaire ici ! Bienvenue chez toi mon frère ! ".


Cette conotation de fraternalité, cela faisait depuis longtemps qu'il n'avait pas eu et ressentit ça. La dernière fois qu'il avait eu l'occasion de pouvoir avoir des frères d'armes, c'était pour la première guerre mondiale. Dans le doute de retrouver une stabilité psychique, il suivit pas à pas Alexander qui le mena à sa chambre. Ils se retrouvèrent avec les deux jeunes vierges, enfermés à double tour dans la chambre. Alexander les envoya valser sur le grand lit qui prenait une place immense dans la vaste chabrette, puis, dit en regardant Alan :

" - Et bien, je te laisse faire pour cette première fois. J'ai hâte de voir la manière dont tu te nourris. Ici, nous receuillons le sang des jeunes gens pour les conserver dans des bouteilles de vin. Mais, à ce que j'ai pu voir, tu ne réagis pas du tout de la même façon que nous. Un rebel... J'aime bien ça. Roy a eu raison de t'ammener ici. " .

Flatté, Alan se dirigea de manière provocante vers le lit où il donna une giffle aux deux demoiselles pour les calmer. Une fois adoucies, Alan monta à califourchon sur l'une d'elle, tout en glissant ses mains sur ses cuisses. Elle se débattit plus fortement cette fois. Il enfonça ses ongles dans sa chair et elle se mit à crier davantage. Comme une amant doux et attentionné, il lui lécha le cou et lui murmura :

" - Ne t'inquiète pas, ton supplice ne durera pas très longtemps. Juste le temps que je puisse ... Me rassasier. Dans tout les sens du terme. ".

Cette fois, il ne se sentit pas du tout gêné par la présence d'Alexander, au contraire, cela lui donnait de la force pour s'exécuter. Il retourna violemment la jeune femme et lui arracha ses vêtements comme une bête. La deuxième jeune fille, horrifiée par la vue de son amie, se mit à frapper de toutes ses forces Alan. Il retira sa veste à manche courte, son sweet, ses chaussures et ensuite son pantalon. Une fois nu, nullement gêné de sa nudité, il fracassa le crâne de la seconde fille contre le mur. Encore vivante, elle bougeait par spasme. Alexander, voulant se joindre à la petite fête, se déshabilla à son tour et attrapa la jeune inconsciente. Tout deux profitèrent de la virginité des deux pucelles. Après avoir profité d'une chair des plus exquise, ils dévoilèrent leurs cou et mordirent dedans violemment. Le mieux, pour Alan, était l'acte sexuel tout en mangeant. Quoi de plus rassasiant ?

Après une nuit de débauches et de sang frais, Alan vira la cadavre de la brunette qui avait partagé son lit ne serait-ce que quelques heures pour ensuite servir de dîner. Il s'allongea dans le lit et regarda Alexander qui caressait le cadavre de la blonde :


" - Je les trouve encore plus belles mortes, pas toi ? " .

" - Surtout une fois qu'elles m'ont servit d'encas ... " .

" - Tu es différent de Roy. Comment vous êtes vous rencontrés ? " .


Alan se tourna, se retrouvant dos au jeune vampire :

" - Je doute que ça te regarde cette histoire ... " .

" - Sauf que je suis ton chef. Tu me dois le respect alors j'exige que tu me dises comment vous vous êtes rencontrés. " .


Alan se redressa et secoua la tête, éberlué :

" - Tu te prends pour qui ? Crois-tu réellement que je vais me laisser faire par un gamin qui se dit mon chef. Sache que ni toi, ni Roy , ni personne n'est mon chef. Je suis mon propre chef ! ".

" - Ah bon ? Tu as prêté serment ! et toi, crois-tu pouvoir te moquer de nous ?! " .


Enervé, Alan empoigna par les épaules Alexander et le secoua assez fort :

" - Tu vas apprendre lapuissance d'un véritable vampire qui ne se donne aucunes limites ! " .

Sans avoir le temps de réagir, Alan se retrouva sur Alexander. Depuis le début, il avait vu que ce jeune homme lui mettrait des bâtons dans les roues. Il s'imaginait les autres membres du clan. Ils seraient pire. Il passa la nuit à montrer qui des deux était le chef.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Manoir de Roy Urad   

Revenir en haut Aller en bas
 
Manoir de Roy Urad
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Manoir Oublié
» RP dans le Manoir Hanté. Frissons garanties !
» [Manoir des Melasinir] Préparatifs et retrouvailles. [Roxane]
» smial hanté et course du manoir ...
» Souray au Manoir playboys avec la coupe!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Contemplation :: || Forks || :: Rues de Forks. :: Résidences.-
Sauter vers: