Contemplation

Absorbée par la contemplation de leur traits si parfaits, elle ne s'était pas rendue compte de ce qu'ils étaient, réellement...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Manoir de Roy Urad

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Roy Urad

avatar

Masculin Nombre de messages : 33
Age : 24
Clan || Meute || Famille : Negens
Âge rpg : 27
Date d'inscription : 16/04/2009

MessageSujet: Re: Manoir de Roy Urad   Sam 23 Mai - 0:50

Durant la soirée, Roy avait retrouvé pleinement son Clan. Tout en restant hautain, il se sentait bien en compagnie de ses frères et sœurs. Cela faisait bien longtemps qu'il n'éprouvait pas ça. Apparemment, cela n'a pas échappé a une vampire qui a l'apparence d'une jeune femme, bien qu'elle ait déjà quelques siècles de vie.
"Mon cher Roy... Cela faisait longtemps que je ne t'ai pas vu aussi joyeux! Est-ce seulement la mort de ces Loups Garous qui t'euphorise? Ou bien le fait de me retrouver après tant d'années?"
La remarque fit sourire Roy. En 67 ans, le Clan n'avait pas changé. Bien que 67 ans n'étaient rien pour des vampires, il pensait quand même que certaines choses changeraient. Avec un sourire en coin, il répondit :
"Ma chère Eva, tu n'a pas changée... Tu croit toujours autant que le monde tourne autours de toi...
-Roy, Roy, Roy... Je suis au courant de ça... Mais toi ce n'est pas pareil! Je suis la seule a connaitre le Roy Urad caché sous ton apparence hautaine!
-Je doit avouer que ce n'est pas faux... Même si ça risque de ne plus l'être bientôt...
-Si tu parle de ce nocturne que tu nous a amené, je sait très bien qu'il ne pourra pas te connaitre aussi bien que je te connaisse."

Il n'osait pas le dire, mais il n'en était pas aussi sur... Il connaissait Alan depuis très peu de temps, pourtant il avait déjà une place importante dans sa vie. Cela effrayait Roy, mais la peur qu'il ressentait était exaltante, une peur qu'il souhaitait explorer, en fait. Mais il n'eut pas le temps d'y penser, car Eva le coupa dans ses pensées.
"Mon cher Roy, je n'aime pas te voir avec cette expression aussi pensive. Je préfère l'expression que je voyait sur ton visage avant ton départ.
-Ce temps est déjà révolu! Tu le sait très bien. Je ne pense pas rester a New York très longtemps d'ailleurs...
-Que dirais tu de retourner dans le passé le temps de cette fête?"

Roy savait qu'elle dirait ça. Et en effet, cela ne le dérangerais pas de revivre le passé avec Eva. De toute sa vie, autant d'humain que de vampire, elle fut la seule a ne pas le côtoyer par peur ou par intérêt. Il se leva, et tendis la main. La musique qui avait été mise pendant la fête venait de changer en une musique que tous deux connaissaient très bien. Celle sur laquelle ils avaient dansé pour la dernière fois.
"Dans ce cas, Eva, m'accorderais-tu cette danse?
-Avec plaisir, Roy!"


Une fois la musique terminée, Eva tira Roy vers les escaliers menant a l'étage des chambres
"Alors, Roy, toujours partant pour revenir dans le passé?"
Avec un petit sourire, et une seconde de silence, il répondit avec tout son cœur, qu'il avait caché pendant tant de temps : "Oui." , Après quoi ils montèrent dans la chambre d'Eva, dans laquelle ils vécurent une nuit de passion intense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Linard
Admin Sociopathe-pervers-sadique
avatar

Masculin Nombre de messages : 538
Age : 24
Clan || Meute || Famille : Clan Negens
Âge rpg : Trop vieux pour être comptabilisé ...
Métier : Buveur de sang// Modo Tout Puissant
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: Manoir de Roy Urad   Sam 23 Mai - 1:16

La nuit était passée bien vite et les premiers rayons du soleil vinrent éblouir la ville de New York. Enfouit dans des souterrains, les membres du clan Negens pouvait se laisser aller à se reposer dans de telles circonstances festives. Alan Linard s'étira de tout son long avant de se lever. Il enfila son jean d'un trait puis passa une main dans ses cheveux noirs. Une petite voix haletante lui dit :

" - Je n'aurais jamais cru pouvoir faire des choses aussi... Obscène ? Avec un frère ou même une soeur... Même si faire ça avec des humais n'est pas très autorisé... C'est péché que de faire ce genre de trucs ... " .

" - J'aime le péché. Le péché, c'est moi... ".


Avant de terminer sa phrase, il tourna uniquement la tête de fait qu'il pouvait contempler l'objet qui se trouvait encore au lit. Il dévoila des crocs acérés et lança en passant sa langue entre ses lèvres :


" - Tu penses du mal de ce qu'on a fait mais ça ne t'as pas empêché de crier mon nom hier soir ... Croc de la Nuit ... " .

" - La ferme ! Et détache-moi, ça me brûle les poignets ! "

" - J'hésite ... Tu es plus docile comme ça et beaucoup plus exitant. ".


Le jeune vampire lâcha un rire des plus cruels avant de s'allonger contre le jeune Alexander qui ne pouvait se défendre. Alan fit glisser ses doigts sur le torse dénudé du jeune vampire et continua :

" - Alala ... Quand je pense que je t'ai perverti, toi, petit chien-chien à la botte de ce clan. Sache que bientôt, au lieu de m'insulter, tu me supplieras de te faire l'amour encore une fois. ".

Rapidement, il se leva et attrapa le reste de ses vêtements qu'il enfila tout aussi vite. Il ajusta le col de sa veste et dans un sourire sadique, il lui dit :

" - Viens me voir quand tu veux. Je t'apprendrais de nouveau la vie ... " .

Il fit une rotation et sortit de la chambre. On pouvait entendre le jeune Alexander proliférer des insultes à son égard. Alan riait. En plus d'avoir bien mangé et de s'être bien amusé, il allait pouvoir poser enfin les questions qui lui trottaient dans la tête depuis un long moment. Tout d'abord, il descendit les longs escaliers qui menaient à la grande salle de réunion. Les restes des festivités d'hier restées présentes dans l'antre. Il se dirigea à une table, tira une chaise et s'assit , pensif. Une horrible migraine lui trasnperça le crâne. Il se releva brutalement, une main sur son front et chercha dans sa poche les fabuleux médicaments. Ils avaient beau chercher, s'énerver, il ne trouvait rien. Mais, comment cela était-il possible ? Il avait bien prit garde à les laisser dans sa poche... Sa poche, hier soir, Alexander. Ses précieux médicaments étaient restés dans la chambre de son nouvel objet. Il se sentit stupide d'avoir fait quelque chose d'aussi... D'aussi stupide ! Il tituba jusqu'à l'encadrement de la porte de la grande salle et finit par se laisser tomber au sol. Le mal de tête se fit de plus en plus intense et il savait que bientôt, ce ne serait plus lui. Il se mit à panniquer et essaya de se relever du mieux qu'il put. En vain. Il retomba comme un faon nouveau-né qui essayait de marcher. Il pensa à Roy . Mais qu'est-ce qu'il foutait dans ces moments-là ? Et puis, après être partit dans la chambre d'Alexander, il ne l'avait pas revu. Lui aussi avait-il passé la nuit avec un frère ou une soeur ? A boire du sang jusqu'à s'en faire péter la pence ? Il tendit une main vers le ciel, priant pour s'évanouir simplement. Si Alec surgissait maintenant, il ferait tout tomber à l'eau. Il se ferait certainement tuer. Son regard se brouilla et une main attrapa la sienne. Cette main était douce, chaleureuse et rassurante. Mais, cette main ne le souleva pas et le laissa tomber. Sa tête cogna le sol et se fut le trou noir, à nouveau, pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roy Urad

avatar

Masculin Nombre de messages : 33
Age : 24
Clan || Meute || Famille : Negens
Âge rpg : 27
Date d'inscription : 16/04/2009

MessageSujet: Re: Manoir de Roy Urad   Dim 24 Mai - 20:39

Roy se réveilla dans les bras d'Eva, qui elle était déjà éveillée. Il n'était plus habitué a se réveiller avec quelqu'un, et il lui fallut quelques secondes pour se rappeler de ce qu'il avait fait hier. Eva, en voyant qu'il était réveillé, lui dit d'une voix douce :
"J'avais oublié comme tu était en dormant... Je dois avouer que ça me manquait...
-Ah bon? Moi... je ne sait pas trop...
-Je m'en doutait..."

Roy se leva, et se rhabilla. Eva, elle, restait couchée. Avant que Roy ne sorte, elle l'interpella :
"Roy, quelles sont les chances que on refasse ça?
-Pas très grandes... je pense pas rester longtemps ici, je préférerais éviter que l'on s'attache trop...
-Je voit... Ce n'est pas étonnant de ta part..."

Roy sorti de la chambre, et marqua un arrêt après avoir fermé la porte. Il lui semblait qu'il n'était plus lui même depuis quelques temps... Il y a peu, il aurais ignoré Eva, comme il le faisait si bien avec les autres... Comme il l'avait fait la dernière fois...

Il retourna a la salle commune. Le soleil ne s'était pas encore couché, mais le crépuscule arrivait sans se faire trop remarquer. Il savait que a cette heure ci, la salle commune serais vide, que les autres vampires n'étaient pas encore réveillés, bien que ils arriveraient d'ici une heure ou deux. Il descendit tranquillement et silencieusement les marches, et arriva dans la salle commune.

Là, ce qu'il vit le frappa, de peur. Au milieu de la salle commune se trouvait Alan, étendu par terre, sans connaissance. Il se jeta sur lui, vérifiant qu'il était encore en vie. Il l'était, Roy se sentit soulagé d'un poids. Il le porta, et le posa sur un canapé. Roy alla vite dans la cave récupérer des bouteilles de sang qui n'avaient pas été utilisées la veille, et lui fit boire le contenu d'une entière. Il espérait que cela le ramènerai...

Il attendit une dizaine de minutes, et voyant que cela ne marchait pas, il réfléchit... Il lui semblait que Alan possédait quelque chose qui le ramènerai... Mais dès qu'il y pensait, et s'approchait de la réponse, tout s'effaçait... Roy ne mit pas longtemps a comprendre que cela avait a faire avec son lien de sang.

Alors que Roy tournait en rond, Il entendit une voix familière, et particulièrement énervée...

"Où il est, ce Nocturne effronté? Il ose abuser de moi, et il disparait sans me libérer!!"
Roy regarda Alexander, qui venait d'arriver en haut des escaliers, et lui demanda :
"Pardon?
-Alan, il a réussi a abuser de ma gentillesse, d'une façon peu avouable... Je dit pas que ça m'a déplu vraiment, mais il aurais pu me libérer! Et éviter de laisser ses merdes dans ma chambre! Heureusement que j'ai un pouvoir utile dans des cas comme ça...

Alexander, tout en parlant des "merdes" laissées dans sa chambres, envoya a Roy la boite de médicaments a Roy. Roy Eut alors une illumination : Il lui fallait ces médicament pour le ramener. Il savait pourquoi il n'y avait pas pensé avant, et fit avaler a Alan un cachet se trouvant dans la boite. Alexander demanda :
"Je me demande qu'est ce que sont ces médicaments... Peut etre cela a-t-il un rapport avec le fait qu'il est evanouit dans ce canapé
-Je ne sait pas..."
Répondit Roy, qui observait une éventuelle réaction de Alan, tout en remettant la boite de médicaments dans la poche de la veste d'Alan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Linard
Admin Sociopathe-pervers-sadique
avatar

Masculin Nombre de messages : 538
Age : 24
Clan || Meute || Famille : Clan Negens
Âge rpg : Trop vieux pour être comptabilisé ...
Métier : Buveur de sang// Modo Tout Puissant
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: Manoir de Roy Urad   Mer 27 Mai - 17:59

Par réflexe, Alan attrapa la main de Roy qui s'était glissée dans sa veste. Les yeux toujours fermés, il ne savait pas qui était la personne qui était en train de le fouiller. Il serrait si fort le poignet de la personne que si cela aurait été un humain, il le lui aurait brisé. Il entendit un dernier murmure puis, lentement, il ouvrit les yeux. Depuis combien de temps n'avait-il pas remit ses lentilles de couleur ? Et puis, pourquoi cette pensée lui traversa l'esprit ? Il ne relâcha pas la pression sur le poignet inconnu. Une fois sa vue rétablie, il observa les personnes potentielles autour de lui. Il reconnu tout d'abord Alexender, qui, la bouche ouverte comme un poisson en dehors de l'eau, semblait assez indifférent et observait passivement. Ensuite, lorsqu'il tourna la tête, il contempla Roy. Ses cheveux blanc volait au dessus de sa tête et l'éblouirent même, il dut fermer les yeux un instant pour ne pas que cela lui perse la rétine. Une fois l'étourdissement passé, il se redresse à l'aide de ses bras et resta muet. Que lui était-il arrivé ? Encore à cause d'Alec ? Non, jamais il ne pourrait se débarrasser de lui. Certains vampires se plaignent de l'immortalité, que c'est une longue vie bien triste que l'on est condamné à la passer seule jusqu'à ce que la mort veuille bien de nous mais au fond, Alan ne serait jamais seul et il devrait supporter à tout jamais l'esprit de son frère qui hantera pour toujours son cœur et son corps. A tout jamais. Pour toujours. Des mots qui pouvaient résonner éternellement dans son âme. S'il en avait une. Et il en doutait fortement. Il revenu soudainement à la réalité et se leva complètement, lâchant ainsi le bras de Roy. Il scruta de haut en bas Alexander et se mit à rire :

" - Mon pauvre Xander ... Tu as finit par te détacher ? Je pensais avoir serré les liens assez fort pour que tu tiennes jusqu'à ce soir. Je suis déçu de moi-même ... " .

Comme un enfant, il fit la moue. Il passa sa langue sur ses lèvres puis se fut au tour de Roy d'être de nouveau contemplé. Il y avait des bouteilles de sang vide près du canapé où il était allongé. Roy semblait très inquiet. Cela amusa Alan. Lui qui se disait si fort, là, semblait si faible. Comme un humain. Il s'approcha de lui et attrapa son menton en lui disant :

" - Quoi Roy ? Qu'est-ce qu'il y a ? Tu es inquiet de me trouver dans cet état ? C'est pas la première fois que ça m'arrive et c'est sûrement pas la dernière . J'assume pleinement cette ... "Fatigue" physique et psychique. Je n'ai rien à te devoir, est-ce clair ? Tu as beau être mon supérieur hiérarchique, tu resteras tout de même qu'un simple vampire pour moi... ".

Il pointa du doigt Alexander de sa main libre et ajouta :

" - Tout comme toi. Tout comme les anciens. Je suis mon propre maitre. Si on accepte d'avoir des gens plus forts que nous alors, jamais nous deviendrons aussi fort qu'eux et même de les dépasser. " .

Il lâcha violemment le menton de Roy puis se recula de deux pas. Il regardait Roy droit dans les yeux. Les deux regards rouges vifs se jaugèrent. Alan se mordit la lèvre inférieure. Il repensa à la main de Roy dans sa poche. Ce n'était pas la première fois qu'il lui fouillait les poches. D'un air cynique, il lui lança :

" - Et puis, Ô grand maitre Roy, je t'interdis de remettre tes putains de mains dans mes poches... ".

Alan s'avança à nouveau vers Roy. Leurs nez s'entrechoquèrent et il ajouta :

" - Au lieu de me fouiller comme une de tes victimes, demande-moi ce que tu cherches. Je pourrais te donner bien plus qu'un paquet de cloppes. ".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roy Urad

avatar

Masculin Nombre de messages : 33
Age : 24
Clan || Meute || Famille : Negens
Âge rpg : 27
Date d'inscription : 16/04/2009

MessageSujet: Re: Manoir de Roy Urad   Mer 27 Mai - 22:17

Roy fut soulagé de voir Alan réveille. Cela avait d'ailleurs pris moins de temps qu'il ne l'aurais pensé. Et puis, les mots retentirent dans la tête de Roy :
" - Et puis, Ô grand maitre Roy, je t'interdis de remettre tes putains de mains dans mes poches... ".*
Roy ôta immédiatement ses mains, en sachant qu'il ne pourra plus jamais mettre ses mains dans les poches d'Alan. Mais la réaction d'Alan le vexa. Dire qu'il ne le fouillait pas, mais lui redonnait son bien...
" Bien. Mais Je ne te fouillait pas. Je te rendait tes médicaments, que Alexander a retrouvé dans sa chambre. Remercie-le, sinon, tu ne serais pas revenu a toi aussi tôt."
Roy repris son air méprisant, et s'en alla vers sa chambre.
"Si tu continue a être aussi hautain avec moi, Alan, tu risque de ne plus vivre longtemps, attention!"
Roy savait que cela ne sera que des paroles en l'air, vu qu'a cause de son lien de sang, il ne pouvait même pas le blesser.

Une fois arrivé dans sa chambre, il réfléchit. Les mots d'Alan sur la hiérarchie avaient plut a Roy. Bien qu'il souhait que cette hiérarchie existe toujours lorsqu'il arriverai a son sommet. En tous cas, Alan rendait possible la chute des anciens, il en était sur.
Après cette réflexion, il regarda ses armes, posées sur le lit en arrivant. Son couteau a cran d'arrêt et son pistolet, et il pensa a l'annonce de la veille. La mort de cette meute de loups garous allait surement entrainer une guerre entre les loups garous et les Vampires, au moins de son clan. Il fallait qu'il se trouve des armes efficaces contre les loups garous. Mais quels armuriers possédaient des couteaux a cran d'arrêt en argent, et des balles en argent? Peut être que le clan avait des relations pour ce problème... Après tout, c'est la première fois qu'il allait assister a une guerre contre des loup garous, alors il n'avait jamais cherché d'armes en argent. Il rangea ses armes dans le tiroir de sa table de chevet, et s'endormit dans son lit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Linard
Admin Sociopathe-pervers-sadique
avatar

Masculin Nombre de messages : 538
Age : 24
Clan || Meute || Famille : Clan Negens
Âge rpg : Trop vieux pour être comptabilisé ...
Métier : Buveur de sang// Modo Tout Puissant
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: Manoir de Roy Urad   Dim 31 Mai - 1:06

Alan serra le poing, sentant encore le poignet osseux de Roy sur sa chair. Comment osait-il l'insulter ainsi ? Il ne se laisserait pas faire, ceci était certain. Le jeune vampire regarda son supérieur s'éloigner peu à peu. Alan croisa les bras et soupira. Pourquoi le fait que Roy lui parle ainsi lui fasse du mal ? Il avait beau le nier, il appréciait bien ce vampire, surtout pour son caractère culotté. Et puis, c'était grâce à lui qu'il venait de rencontrer d'autres vampires et qu'il avait intégré ce clan qu'il pourrait bientôt contrôler. Mais tout de même, cela l'avait blessé dans son estime. Il se tourna alors vers Alexander qui le toisait. Il sourit de nouveau. Le jeune vampire s'avança vers lui et, une fois que son nez fut collé au sien, il lui lança :

" - Tu te la joues dur devant Roy, mais quand on est tout seuls, tu te laisses bien faire mon grand ... " .

A peine eut-il esquissé un léger rictus qu'il se prit une claque. Alexander l'attrapa par le col et le placarda contre le mur violemment avant de lui hurler :


" - Tu oses faire ça à ton aîné ?! Souviens-toi à qui tu as affaire ! Moi aussi je suis ton supérieur ! Et je t'interdis de me traiter de la sorte ! Tu ... " .

Le jeune insolent n'eut même pas le temps de finir sa phrase qu'Alan le repoussa d'un geste de main. Vu la force d'Alexander et celle d'Alan, il n'y avait pas photo. Alan remit une mèche de cheveux en place puis serra le poing avant de dire en penchant la tête sur le côté et de se cambrer légèrement :

" - Et toi, sais-tu seulement à qui tu as affaire ? " .

Son poing atterrit directement dans la mâchoire du jeune insolent. Ce dernier s'écrasa contre le mur, la bouche en sang. Il s'essuya la lèvre inférieure et hurla :

" - T'es malade ou quoi ?! "

" - Oui ... Je suis ... Fou , sûrement ... ".


Alan s'avança lentement vers lui, s'accroupit et lui attrapa le menton du bout des doigts :

" - C'est moi ton maitre mon beau vampire . Tu seras mon jouet. Mon premier jouet vampire. J'arriverai à attendre le haut de cette hiérarchie et tu vas m'aider , n'est-ce pas ? " .

" - Tu n'oserais pas faire ... " .

" - Silence ! Tu sauras m'obéir ... Je saurais t'atteindre. Je saurais être doué ... " .


Avec un sourire narquois, il se glissa sur Alexander et déposa ses fines lèvres sur les siennes. Bien sur, Alexander le repoussa violemment. Mais, habitué à ce genre de comportements, Alan lui flanqua une gifle et embrassa de nouveau son nouvel objet sexuel. Cette fois, sous l'emprise de cette force provocatrice, Alexander se laissa totalement faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roy Urad

avatar

Masculin Nombre de messages : 33
Age : 24
Clan || Meute || Famille : Negens
Âge rpg : 27
Date d'inscription : 16/04/2009

MessageSujet: Re: Manoir de Roy Urad   Mar 2 Juin - 18:51

Roy se leva de son lit. Il jugeait bon de parler aux anciens, par rapport a la guerre imminente entre le Clan Negens et le clan loup garous dont la meute a été anéantie par les chasseurs Negens.
Il passa la porte, avec ses armes dans sa veste. Il ferma la porte a clef, et se dirigea vers la salle des anciens, pour demander une audience le plus rapidement. Sur place, Seul le valet s'y trouvait, et il demanda les formalités habituelles :

"Monsieur Roy Urad, Vous voulez demander une audience avec les anciens?
-Oui.
-Est-ce urgent?
-Non, mais le plus tôt sera le mieux.
-C'est a quel propos?
-J'aimerais leur parler de la guerre imminente contre les loups garous. Nous ne sommes pas assez équipés, sauf pour les chasseurs...
-Je vois. Dès qu'ils vous accorderons une audience, je vous appellerais.
-Bien.

Pendant toute la discutions, le valet avait écris les informations sur un carnet déjà un peu remplit.

Une fois ce détail de réglé, il retourna a la salle commune. Là, il vit Alan frapper Alexander, et l'embrasser. Ce n'est pas l'acte en lui même qui étonnait Roy, mais plutôt la passivité d'Alexander... Alan était-il si... persuasif? Quoi qu'il en soit, Roy alla s'assoir sur l'un des canapés, et se servit un verre de sang d'une bouteille trainant sur la table. A ce qu'il sentait, le sang n'était pas vieux, une bonne chose. Plus c'est frais, mieux c'est. Après avoir fini son verre, il s'en servit un deuxième, qu'il dégusta plus longuement, comme on déguste un bon vin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Linard
Admin Sociopathe-pervers-sadique
avatar

Masculin Nombre de messages : 538
Age : 24
Clan || Meute || Famille : Clan Negens
Âge rpg : Trop vieux pour être comptabilisé ...
Métier : Buveur de sang// Modo Tout Puissant
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: Manoir de Roy Urad   Jeu 4 Juin - 20:22

Alexander était sous son contrôle le plus total. Il aurait pu lui faire l'amour dans cette salle s'il n'avait pas entraperçu Roy qui venait s'assoir sur un sofa. Ce dernier dégusta tranquillement un verre de sang. Il avait l'air frais. Alan s'en lécha les babines. Il se leva et presque aurait-il donné des coups à son nouvel esclave pour l'inciter à se lever aussi. Il ne l'aida pas à se relever. Alan marcha vers Roy et s'assit en face de lui. Il croisa les bras sur sa poitrine et s'enfonça dans le siège pour se mettre plus à l'aise. Totalement perdu et gêné d'être ainsi soumit, Alexander s'assit à côté de la nouvelle recrue Negens. Il n'osa pas regarder Roy, de peur de croiser son regard et d'y voir au fond une lueur hautaine et moqueuse. Il resta recroquevillé sur lui-même et Alan, en riant, l'attrapa par l'épaule et l'enfonça dans le siège avec lui, pour qu'il soit bien contre lui. Alan riait puis, au bout d'un moment, il contempla Roy. Il n'aimait pas qu'il lui soit aussi indifférent. Cela le mettait mal à l'aise. Il aimait être regardé. Que ce soit de la peur, de l'envie , de la tristesse, de la pitié, de l'amour, tout lui était bon du temps qu'on le regardait avec une certaine émotion. Cela accroissait son pouvoir sur autrui et il le savait. Roy le savait sûrement aussi. Était-ce peut-être pour cela qu'il ne le regardait pas à ce moment même. Alan renforça sa prise sur l'épaule du jeune Alexander, allant même jusqu'à lui faire mal et à lui planter ses ongles dans la peau. Alexander serra le poing. Exaspéré par l'indifférence de Roy, Alan se pencha vers lui et lui dit en prenant la bouteille :

" - Et bien , tu ne me sers plus ? ".

Il porta à ses lèvres la bouteille et bu tout le sang à l'intérieur, sans s'arrêter. Le sang n'était pas aussi bon que celui prit directement sur la victime mais cela restait du sang. Il s'en contenta. Une fois la bouteille terminée, il s'essuya la bouche d'un revers de main. Après quoi, il se renfonça dans son siège et passa son bras autour de l'épaule d'Alexander. Il esquissa un sourire envers Roy, un sourire narquois, un sourire qu'il ne lui aurait pas adressé quelques temps auparavant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roy Urad

avatar

Masculin Nombre de messages : 33
Age : 24
Clan || Meute || Famille : Negens
Âge rpg : 27
Date d'inscription : 16/04/2009

MessageSujet: Re: Manoir de Roy Urad   Mer 10 Juin - 0:00

Roy remarqua que Alan semblait vexé. Mais il ne comprenait pas de quoi. Mais après tout, ce n'était pas son problème.
Il vit Alan prendre la bouteille, et l'arrogance des paroles et des gestes d'Alan l'exaspéraient. Il sentit qu'il lui fallait le remettre en place.

"Pourquoi le devrais-je? Je ne suis pas comme ce faiblard assis a coté de toi, je ne me plie pas aux désirs d'un simple nocturne fraichement arrivé. Si tu me manque a nouveau de respect, les conséquences serons terribles. Déjà, le fait que tu ait soumis Alexander devrait être puni, mais je vais être gentil avec toi, et laisser courir. Après tout, C'est lui qui est a blâmer, pour être assez faible pour se laisser diriger par un vampire de rang inférieur. Je ne suis pas aussi faible qu'Alexander, et ça, je pense que tu le sait."
Roy savait que ce qu'il disait était faux. Alexander pouvait toujours se rebeller face a un ordre, alors que Roy ne le pouvait pas. Mais il était important que Alan ne s'en doute pas, et c'est pour ça que ses traits restaient durs et stricts.
Roy se leva, et se dirigea vers la cave, en lançant a Alan un :

"Je te laisse un instant avec ton jouet. Je n'avais pas fini de boire, et un jeune arrogant s'est permis de boire ce qu'il restait sur la table."
Il descendit, choisit une bouteille, remonta, s'installa a la même place, versa dans son verre du sang, et but le tout tranquillement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Linard
Admin Sociopathe-pervers-sadique
avatar

Masculin Nombre de messages : 538
Age : 24
Clan || Meute || Famille : Clan Negens
Âge rpg : Trop vieux pour être comptabilisé ...
Métier : Buveur de sang// Modo Tout Puissant
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: Manoir de Roy Urad   Mer 1 Juil - 19:52

Tremblant, Alexander se leva d'un bond et toisa du regard la nouvelle recrue des Negens. Son regard, malgré la couleur sang, semblait noir, aussi noir que la haine et les ténèbres. Il avait l'air monstrueusement en colère. Alan sourit et se lova davantage dans son siège. Même si Alexander était debout et lui assit, il savait que dans n'importe quelles situations, il lui était hautement supérieur. Et il aimait ça. Alexander serra les poings et souffla :

"- Je rentre dans mes appartements. Je refuse de me faire insulter une minute de plus !".


Alan se redressa légèrement et appuya ses mains sur ses cuisses. La bouche légèrement entrouverte et les yeux mis clos, il lui susurra :

" - Ah bon ? Pourtant, tu aimais ça hier soir, quand je te traitais de sale chienne, de trainée...".

Sans même s'en rendre compte, la main d'Alexander s'abattit sur la joue du jeune vampire qui s'écroula par terre par la force de la colère de l'autre vampire. En glissant du sofa, Alan avait emporté avec lui quelques coussins qui vinrent amortir la chute. Il se releva en riant et en époussetant ses vêtements. Il attrapa le menton du jeune insouciant et lui dit :

" - Je t'ai dit : je t'interdis de lever la main sur moi. Et tu as déjà oublié ? Tu feras bien de regagner ta chambre avant de finir en lambeau mon grand...".

Le vampire lui tenant tellement fort le menton qu'il lui planta ses ongles dedans jusqu'au sang. Alexander gémit légèrement de douleur avant de serrer les dents pour ne pas lui donner un tel plaisir de s'humilier davantage. Alan sourit :


"- Bien. N'oublie pas : tu m'appartiens maintenant. Et tu peux remercier celui qui t'a fait vampire ; si tu aurais été humain, après t'avoir bien baisé, j'aurais bu ton sang avant de te laisser crever dans une poubelle. ".

Alexander écarquilla les yeux et se retint de trembler. Comment pouvait-il des choses aussi cruelles tout en étant aussi naturel ? D'un geste de la tête, il se dégagea de l'emprise de son nouveau bourreau et finit par courir jusqu'à sa chambre. Alan porta ses doigts à sa bouche pour lécher le sang de sa victime. Plus les gens le craignaient et plus il se sentait puissant. La puissance. Que c'était bon. Il soupira de plaisir, un plaisir presque jouissif, et se laissa retomber sur le sofa. Il croisa les jambes sensuellement et regarda Roy qui se servait un autre verre. Il avait tout entendu, Alan le savait. Et c'est ce qui lui fit plus plaisir encore.

*Ecoute Roy. Tu entends. Ce son... Le son de ma victoire et de mon apothéose.*

Le jeune vampire se leva et s'approcha de Roy. Il s'assit sur la table, en face de lui et prit une des flûtes qui se trouvait à côté de son propre verre. Il le tendit devant Roy et avec un sourire aussi détestable que son caractère, il lui lança :

"- Tu me serres un verre à moi aussi ?".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roy Urad

avatar

Masculin Nombre de messages : 33
Age : 24
Clan || Meute || Famille : Negens
Âge rpg : 27
Date d'inscription : 16/04/2009

MessageSujet: Re: Manoir de Roy Urad   Lun 17 Aoû - 0:26

[plus d'un mois de retard!\o/]
Roy n'aimait pas le ton de son subordonné. Et c'est a contrecœur, obéissant a son lien de sang, qu'il versa du sang dans le verre d'Alan.
Après avoir bu entièrement son verre, il se leva, et se redirigea vers sa chambre. Alan devenait trop prétentieux, il lui fallait être remis en place, mais Roy avait conscience que l'orgueil d'Alan lui serai utile.
En chemin, il s'arrêta, et se tourna vers son subordonné.

"Alan, n'oublie pas qu'en tant que nocturne, tu a des devoirs a remplir... Et ces devoirs sont pour le moments sous formes de bouteilles vides. Je ne pense pas que tu soit un bébé qui ait besoin d'être accompagné dans New York, donc je te laisse y aller, et découvrir le lieu par toi même. Tu trouvera les bouteilles vides dans la cave. Prends en cinq, voire plus si le cœur t'en dis. Et n'oublie pas : La vie de tout nocturne dépends de leur capacité a remplir leur devoirs."
Puis, il retourna a sa chambre, pensif. Comment allait-il réussir a profiter de cette situation de guerre pour renverser le pouvoir des anciens?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Linard
Admin Sociopathe-pervers-sadique
avatar

Masculin Nombre de messages : 538
Age : 24
Clan || Meute || Famille : Clan Negens
Âge rpg : Trop vieux pour être comptabilisé ...
Métier : Buveur de sang// Modo Tout Puissant
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: Manoir de Roy Urad   Mer 19 Aoû - 2:41

Alan resta un moment, assit sur le fauteuil, songeur. Roy était vraiment une personne étrange. Le jeune vampire soupira et attrapa deux bouteilles qu'il mit dans les poches de sa veste, puis deux autres qu'il garda à la main. Il sortit de la grande salle de réunion et arpenta les couloirs des sous-sols de l'Ancienne église. Il salua poliment quelques Negens d'un signe de tête, qui le saluèrent à son tour. Il se sentait étouffer, brimer de tout pouvoir. Il ne se sentait pas du tout à l'aise ici. Sans s'en rendre véritablement compte, il se mit à courir, courir à en perdre haleine et à chercher une sortie quelconque. Une fois à l'extérieur, il respira à plein poumon l'oxygène New-Yorkais. Le jeune vampire manqua même de tomber à la renverse en loupant une marche, mais il se rattrapa à temps. Il marcha à travers les ruelles, comme il en avait l'habitude à Forks. La nuit était beaucoup plus chaude que dans la petite bougarde où il habitait depuis longtemps maintenant, mais cela ne le dérangea pas. Il se surprit lui-même à penser à la fuite. Fuir loin, se reconstruire, avoir une nouvelle vie. Il secoua la tête; quelle réflexion supide. Comment pouvait-on se reconstruire en étant vampire ? Et puis, ce n'était pas dans ses plans. Il devait atteindre le sommet. Le sommet. Il sourit à cette pensée. Pour le moment, il s'exécuterait comme un bon toutou, mais quand le moment viendra, les autres périront.

Le vampire revint dans la chambre qui lui était attribuée quelques heures plus tard, les bouteilles remplies à ras bord. Il déposa son long manteau noir et inspira profondément. Il sortit de sa chambre, les quatre bouteilles à la main, et vint frapper à la porte de Roy :

"-C'est moi, je t'apporte de quoi manger, Ô grand maiiiitre.".

Son ton ironique et impatient cachait une certaine peur de l'inconnu mais aussi l'envie d'acquérir un pouvoir certain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roy Urad

avatar

Masculin Nombre de messages : 33
Age : 24
Clan || Meute || Famille : Negens
Âge rpg : 27
Date d'inscription : 16/04/2009

MessageSujet: Re: Manoir de Roy Urad   Jeu 20 Aoû - 0:08

Roy avait décidé de profiter de l'absence d'Alan pour réfléchir a ses plans. Il repris un automatisme qu'il avait du temps où il habitait encore a New York, que se soit de son vivant, ou après. Il sortit, tranquillement, et se balada dans les ruelles sombres de New York.

Il y fit une première rencontre... enrichissante, si on peut dire. Trois hommes, habillés de noir, le braquèrent avec des pistolets. Le plus costaud d'entre eux s'approcha, et lui dit :
"Toi, là, donne nous ton argent et tout ce qui a de la valeur!"
Il ne supportait pas qu'un sous-être lui donne des ordres. Il s'énerva, et dit, d'un air autoritaire et plein de haine :
"Comment ose-tu me donner des ordres, la sous-merde?"
L'homme s'emporta, et tira sur Roy. Ce dernier regarda la blessure de balle dans sa poitrine, rigola comme un sadique, et regarda l'homme dans les yeux, pour mieux voir son air effrayé. Les trois malfrats vidèrent leur chargeur sur Roy, et prirent peur. Roy dévoila ses canines, et leur dit :
"Vous tombez bien, ça fait longtemps que je n'ai pas bu de sang vrai... J'ai toujours sut que New York savait bien accueillir!"
Il se jeta sur le plus proche, et le tua avec son couteau a cran d'arrêt, avant de planter ses crocs dans sa nuque et de boire son sang. Ensuite, il sorti son arme a feu, et tira une balle dans la poitrine du plus éloigné. Il regarda ensuite le dernier, qui le suppliait de le tuer. Ce qui lui rappela des souvenirs. Cet homme savait que si il ne mourait pas ici, son sort serai pire. Roy savait pourquoi.
"Toi là, et tes copains morts, vous êtes de la mafia?
-Ou... oui... si on veut...
-Comment ça "si on veut"?
-En quoi ça peut vous préoccuper?
-Juste pour savoir. De toute façon, tu va mourir, alors... J'aimerai juste savoir la raison de ce "si on veut".
-Bon. Après tout... On fait partie de la partie criminelle d'une organisation sectaire. Mais je sait rien sur cette secte, mis a part que la plupart des membres ont des symboles de runes tatoués sur leur corps. Maintenant, tuez moi, pitié!
-Bien, merci, et, adieu!
Il fit feu, et but son sang.
Il réfléchit a ça. Une secte? Étrange. Mais après tout, en quoi ça le concernait?
Mais il avait eu l'idée d'utiliser la mafia pour détrôner les anciens... C'était a méditer.
Il décida de rentrer.

En arrivant, il eu a peine le temps de ranger ses armes et s'allonger dans son lit qu'on frappa a sa porte, et il entendit Alan l'appeler, d'une voix ironique. Apparemment, il lui ramenait les fruits de sa chasse.
Il lui ouvrit la porte, et vit qu'il avait quatre bouteilles pleines sur lui. Il en prit une, et lui dit, d'un air content :

"Eh bien Alan, pour une première chasse, c'est plutôt pas mal! Tu m'excusera, mais j'ai déjà pris mon repas en plein air, et j'ai besoin de rester un peu seul pour me reposer, et réfléchir. Garde une bouteille pour toi, et met les deux autres a la cave. Si tu augmente ton rythme, qui est lent a cause du fait que tu ne connaisse pas l'endroit, je pense que les anciens vont te confier des missions importante, et même, a terme, une promotion... Je pense que ça ne devrait pas poser de problème, je sait que tu est quelqu'un de fort. Désormais, si tu veut bien m'excuser..."
Il referma la porte en saluant Alan, Et retourna s'allonger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Manoir de Roy Urad   

Revenir en haut Aller en bas
 
Manoir de Roy Urad
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Le Manoir Oublié
» RP dans le Manoir Hanté. Frissons garanties !
» [Manoir des Melasinir] Préparatifs et retrouvailles. [Roxane]
» smial hanté et course du manoir ...
» Souray au Manoir playboys avec la coupe!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Contemplation :: || Forks || :: Rues de Forks. :: Résidences.-
Sauter vers: