Contemplation

Absorbée par la contemplation de leur traits si parfaits, elle ne s'était pas rendue compte de ce qu'ils étaient, réellement...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Loup-Garou] Alban O'Murchú

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alban O'Murphy

avatar

Masculin Nombre de messages : 63
Age : 41
Clan || Meute || Famille : Solitaire.
Âge rpg : Guère loin d'un siècle.
Date d'inscription : 19/06/2009

MessageSujet: [Loup-Garou] Alban O'Murchú   Ven 19 Juin - 1:56

:: Prénom Nom ::
(Naissance)



  • Nom : O'Murchú (ça se prononce "O'Meurku" apparemment).
  • Prénom : Alban (et ça, ça se prononce "Albieunn" apparemment).
  • Surnom : Cieran qui signifie "cheveux noirs" en gaélique.
  • Nationalité : Irlandaise, bien qu'il soit inexistant aux yeux de tous les états du monde.
  • Âge : la trentaine, d'apparence du moins...
  • Race : Loup-Garou.
  • Meute : Solitaire.
  • Personne imprégnée : C'est une longue histoire...


  • Caractère physique : Alban est un marginal. Contrairement à la majorité des loups-garous, il est d'une maigreur assez notable. Pas très grand, ni très costaud, ses manières sont plutôt gauches, mal assurées, mais il sait être adroit et dévastateur sous sa forme lupine. Ses genoux cagneux, sa tête légèrement affaissée en avant, ses vertèbres saillantes et ses poches sous les yeux lui confèrent un air terriblement las et fatigué. Sa silhouette fine et élancée, outre sa maigreur hors du commun, lui ont valu d'avoir un certain succès dans la gente féminine (et masculine aussi...?) mais le petit Alban est d'une chasteté imparable, jurant fidélité éternelle à une mystérieuse Ewelyn. Ses cheveux sont d'un noir de jais. Son visage a un aspect plutôt repoussant de prime abord, mais ses yeux sont d'une profondeur tellement envoûtante qu'on ne peut pas le fuir. Des deux cristaux de glace d'une pureté transcendante entourant les gouffres noirs et infinis de ses pupilles émane une souffrance terrible que personne ne pourrait comprendre. De son regard émanent les collines verdoyantes, les masures en ruine, les villages isolés et autres paysages pittoresques de son Irlande natale.


  • Caractère mentale : Effacé, timide, il est de ceux qu'on ne remarque pas dans la rue, à qui l'on ne prête pas attention. Ceux qui aident les grands-mères à traverser la route, ou qui ont la fâcheuse habitude de laisser tomber leur cookie dans leur café, ou leur journal dans le caniveau humide. Ses manières féminines vont dans le sens de sa façon de penser. Il est de ceux qu'on appelle "féminins" car il ne vit que par l'émotionnel. Loin de toute rationnalité, de tout calcul, il agit par impulsivité (quand il en a le courage) ou bien il reste sans bouger dans son coin, vous observant de ses prunelles d'une clarté dérangeante. C'est un grand amateur de Chopin et de toutes autres sortes de musique classique pourvu qu'il y ait un piano. Et. Il. Voue. Une. Haine. Sans. Fin. Aux. Vampires.


  • Histoire : Alban O'Murchú est né en l'an de grâce 1897 dans un village isolé au nom imprononçable inconfortablement coincé entre une colline et une rivière, un de ces petits villages de paysans aux chaumières fumantes à toits en paille, paysage typique et pittoresque de l'Irlande du XIXème siècle. Son prénom signifie "Aubépine" car il est né à la première floraison du printemps. Ses cheveux bruns, contrairement à la majorité des irlandais de son village qui arboraient la traditionnelle tignasse rousse, lui valurent le surnom de Cieran (qui en gaélique signifie "cheveux noirs" d'une manière assez péjorative). En effet, sa mère avait des racines anglaises, et bien qu'il eut hérité des yeux surnaturellement bleus de son père, il dût s'accommoder de son crin de jais malgré les railleries des autres enfants. Il eut une enfance paisible et fut alphabétisé par un prêtre catholique. Sa mère succomba à la tuberculose alors qu'il n'était qu'un adolescent, et son père le poussa à s'enrôler chez les IRAistes à la déclaration de la guerre d'indépendance de l'Irlande. Tous les hommes capables, de 15 à 35 ans, partirent la fleur au fusil, la tête pleine d'idées de liberté, d'indépendance, de grandeur de l'Irlande. Douce utopie. Ils étaient loin de s'attendre aux horreurs qui les attendaient. Attentats, meurtres, pendaisons, assassinats, Alban perdit la foi en son pays et se fit faire prisonnier par les Black-and-Tans anglais. Après avoir frôlé l'exécution, il dût rester caché dans la banlieue de Dublin pendant plusieurs semaines. C'est alors qu'au hasard d'une de ses escapades pour trouver de quoi manger, il tomba sur une scène qui restera à jamais gravée dans sa mémoire: Un homme penché sur une jeune femme, les dents plantées dans son cou, et l'horrible bruit de succion mêlé aux gémissements impuissants de la victime. Le sang d'Alban ne fit qu'un tour. Inutile de préciser que du haut de ses 1m75 [et encore, sur la pointe des pieds] et ses 40kg [tout mouillé, bien sûr], il était loin d'être de taille [c'est le cas de le dire] face à un adversaire de cette carrure. Après avoir broyé chaque os de son squelette, le vampire disparut, laissant Alban agonisant. La fièvre commença à le prendre au bout du deuxième jour. C'est alors qu'une jeune femme au visage angélique le recueillit et prit soin de lui. Ewelyn. Elle était de ces "bonnes âmes" comme les appelaient les IRAistes, celles qui ramenaient les irlandais blessés chez eux, les soignaient, nourrissaient, s'occupaient d'eux et les remettaient sur pied sans rien demander en retour. Il s'en éprit follement. Une attraction incommensurable l'empêchait de s'éloigner d'elle, comme si le centre du monde était en son sein [et sans connotation bizarre aucune]. La fièvre partit au bout d'une semaine, et paradoxalement, ses os autrefois saillants étaient maintenant recouverts d'une couche de muscles, fins mais bien visibles. Il était toujours brûlant mais ne se sentait pas fiévreux. Pour ne pas avoir à partir, il feint la maladie et resta plusieurs mois à ses côtés. Son amour pour elle était si écrasant qu'il n'osait pas lui parler, signifiant ses besoins et ses envies par des mots monosyllabiques ou hochements de têtes. Et un matin de janvier 1921, les Black-and-Tans firent une razzia de la population banlieusarde, prenant comme prétexte les attentats contre le parlement. Les hommes furent pendus, les femmes violées, les enfants enlevés. Ewelyn ne fut pas une exception. La balle anglaise traversa Alban de part en part, et il maudit de toute son âme le moment où il reprit conscience. L'hécatombe qu'il trouva le dégouta de l'espèce humaine, et des siècles d'héritage druidique lui permirent de maîtriser son don sans trop de mal. Il partit en exil, reniant son humanité au profit de sa forme lupine, et il vécu plusieurs dizaines d'années sans vieillir, parmi les loups d'Alaska. Après une guerre mondiale, une guerre froide et deux guerres du golfe, il se demande: Est-il à nouveau prêt à croire au genre humain? Est-il prêt à relier les liens? Mais l'image du corps sans vie d'Ewelyn dans ses bras continue de le hanter, et au fond, si elle est morte, c'est de sa faute. Tout est entièrement de sa faute.


  • Informations supplémentaires : Sa tignasse noire est zébrée d'une unique mèche grise, vestige d'une époque torturée de sa vie [et du reste du monde, le pauvre, je l'ai pas gâté]. Étrangement, sa peau marque beaucoup, même si les bleus disparaissent très vite, ils se manifestent pour un oui ou pour un non. Il aime particulièrement la littérature anglaise classique et John Lennon. C'est un grand friand de doughnuts à la framboise, il peut en avaler une dizaine en quelques secondes, et tout ça sans prendre un gramme [faudra qu'il m'explique comment il fait]. Il a quelques difficultés de prononciation de l'anglais d'une part parce qu'il n'a pas parlé depuis longtemps [et qu'il a jamais été un grand bavard de toute façon] et d'autre part parce que sa langue natale est le gaélique. L'accent irlandais colore ses mots, et rend quelques phrases plutôt difficiles à comprendre. Il parait peut-être demeuré de prime abord mais sous ses airs innocents de jeune premier se cache un esprit vif et très aiguisé. Faut pas se fier aux apparences, hein? Bon.


[NB: L'acteur sur l'avatar est Cillian Murphy, un vrai irlandais, j'pouvais pas décemment faire un personnage d'une autre nationalité! Toute ressemblance avec un des nombreux chefs d'œuvre de Ken Loach intitulé Le Vent Se Lève et mettant en scène le susnommé (et non moins brillant) acteur serait un vrai coup de bol. Ou pas. Le pauvre... Remarque, j'aurais pu lui faire détourner un avion, répandre une toxine hallucinogène sur toute la ville ou se réveiller au milieu de zombies, mais notez que je l'ai pas fait. Haha. xD]


Dernière édition par Alban O'Murchú le Ven 19 Juin - 13:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Loup-Garou] Alban O'Murchú   Ven 19 Juin - 13:02

Et bien bienvenue !!!... de ma part et de Lizzy ( double comptes !!)^^
Revenir en haut Aller en bas
Nelidia Conchúir

avatar

Féminin Nombre de messages : 34
Age : 26
Âge rpg : 19
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Ah bah voila   Ven 19 Juin - 13:07

Pouaha ! Ah bah bien ! En plus d'être délicieusement fataliste il aurait pu être terroriste, psychopathe obsessionnel de la peur et seul face à une armé de mutant pas beaux. XD

Tout compte fait t'es pas arrivé à faire moins hein. XD

Boudouh l'est trop mignon !

Viens on va jouer Alban =^-^=
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Linard
Admin Sociopathe-pervers-sadique
avatar

Masculin Nombre de messages : 538
Age : 25
Clan || Meute || Famille : Clan Negens
Âge rpg : Trop vieux pour être comptabilisé ...
Métier : Buveur de sang// Modo Tout Puissant
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: [Loup-Garou] Alban O'Murchú   Ven 19 Juin - 13:23

Bienvenue =D! Fiche validée ! Je t'ai mit ton groupe , bon rp ;) !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alban O'Murphy

avatar

Masculin Nombre de messages : 63
Age : 41
Clan || Meute || Famille : Solitaire.
Âge rpg : Guère loin d'un siècle.
Date d'inscription : 19/06/2009

MessageSujet: Re: [Loup-Garou] Alban O'Murchú   Ven 19 Juin - 13:27

Youpiyay ! ça c'est du welcomage hello *déjà fan des smileys*

Merkiii les gennnsss !

@ Nely: Eh oui j'aurais pu faire pire, mais je me suis retenue. Allons jouer à chien perché ^^

(suspense, est-ce qu'il va accrocher ma signature ou vais-je devoir encore tripatouiller (tiens le correcteur orthographique de FireFox reconnait le mot tripatouiller mais pas le mot FireFox...) toute ma configuration pour y arriver?)

_________________
"Every action of our lives touches on some chord that will vibrate in eternity."
- Sean O'Casey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Loup-Garou] Alban O'Murchú   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Loup-Garou] Alban O'Murchú
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le loup-garou
» Le mythe du loup-garou et Un mythe plus large
» Soirée Loup Garou -- Spécial ... Italie !
» Purple III : L'oeil du loup [ spectre du loup garou ] (ok)
» Loup-garou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Contemplation :: || Prologue || :: Présentations. :: Loups-Garous.-
Sauter vers: